Un muguet tout gris et tout souriant

Autres informations / 02.05.2008

Un muguet tout gris et tout souriant

 

Jeudi 1er, Saint-Cloud. Battu du strict minimum

dans le Prix Edmond Blanc (Gr3) le 30 mars dernier, l’entourage de Gris de Gris (Slickly) n’a, cette fois,

pas subir les affres de l’attentes ou les fausses joies d’une victoire annoncée

finalement démentie par la photo finale. Gris de Gris l’a emporté avec une

marge et a ainsi inscrit le premier Groupe de son palmarès. Il a aussi offert

une première consécration à ce niveau à son entraîneur, Jean-Marc Capitte. Après

un bon parcours dans le sillage du leader, Gris de Gris a pris très tôt

l’avantage au début de la ligne droite et a repoussé toutes les attaques dans

la phase finale. En cette occasion, pour son premier essai au niveau Gr2, il

n’a pas manqué sa cible remportant sa troisième victoire de la saison.

Jean-Marc Capitte, déclarait après la course : « Je partais plutôt confiant avant le coup car le cheval était

très bien. Il va maintenant aller directement sur le Prix Jacques Le Marois

(Gr1, 17 août à Deauville). Le programme ne me laisse pas trop le choix. Il en

est aussi à sa cinquième course de l’année dont trois déplacements à

Paris ; cela suffit. » Concernant cette première dans les

Groupes, l’entraîneur belge s’est dit « ému

comme un enfant qui découvre tous ses cadeaux un jour de Noël. » Jolie

métaphore qui ne masque en rien l’émotion sincère du jeune entraîneur.

Ce jeudi,

Gris de Gris devance des concurrents ayant déjà fait leurs preuves au niveau

des groupes, dont certains dans des Groupes 1. C’est notamment le cas de sa

dauphine, Turfrose (Big Shuffle),

seule femelle du lot et qui faisait ici sa rentrée grâce au recours de la

supplémentation. Son retour à la compétition est très bon, d’autant que le mile

n’est pas sa distance de prédilection, comme l’expliquait Patrick Barbe après

la course : « Elle fait

une très bonne rentrée, sur une distance qui n’est pas forcément la sienne, et

tout en rendant du poids du fait de son statut de gagnante de Groupe 1. Elle

devrait maintenant aller sur le Prix d’Ispahan (Gr1, disputé le 18 mai à

Longchamp sur 1.850m). »

Troisième

de ce Prix du Muguet, Spirito del Vento

(Indian Lodge) avait lui aussi participé au Prix Edmond Blanc. Ce jour-là, pour

sa rentrée, il s’était classé troisième sans avoir réellement pu menacer König Turf (Big Shuffle) et Gris de

Gris. Cette fois, bien qu’obtenant le même classement, il s’est montré beaucoup

plus incisif. Il a sensiblement progressé par rapport à sa course de rentrée et

a réussi à dominer de peu le régulier Krataios,

lauréat de cette épreuve en 2006. Celui-ci n’a une nouvelle fois exemplaire

mais, d’après son entraîneur Carlos Laffon-Parias : « il a, avec l’âge, perdu de son

changement de vitesse. Néanmoins, il court très bien et, si la course se

prolonge un peu, il se serait certainement classé deuxième.» Enfin, ce Prix

du Muguet servait de course de rentrée à Holocène

(Lemon Drop Kid). Celui-ci se classe cinquième, sans avoir vraiment fait

illusion, mais sans démériter non plus. Son entraîneur, Pascal Bary, s’est

déclaré : « satisfait de

sa rentrée. Il court très bien. Il s’est montré un peu « rouillé »

mais a bien accéléré pour finir. Vous devrez le revoir dans le même genre de

course. »


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.