Prix allee d'amour

Autres informations / 30.06.2008

Prix allee d'amour

Après avoir fait quelques difficultés à rentrer dans sa stalle, Miss

Boogie Woogie concédait quelques longueurs à l'ouverture de celle-ci au

contraire de Volez qui venait rapidement s'installer au commandement. La fille

de Bahri précédait Peach Pearl, qui galopait à sa hanche, à l'amorce du dernier

tournant alors que Pacific Life et Sambre et Meuse formaient la 2e ligne devant

Kabyrza. Choky Rani et Miss Boogie Woogie fermaient la marche. Les positions

n'allaient plus évoluer jusqu'à l'entrée de la dernière ligne droite où Volez

repartait de plus belle bientôt attaquée par Peach Pearl. Les autres pouliches

étaient nettement prises de vitesse. Après une longue passe d'armes, Peach

Pearl disposait finalement, de peu, de sa contemporaine qui conservait une très

nette 2e place, 6 longueurs devant Choky Rani qui n'a pas mal conclu, venant

des derniers rangs. Miss Boogie Woogie avait également refait pas mal de

terrain dans les 300 derniers mètres devant toutefois se contenter de conclure

en tête des battus devant Kabyrza et Pacific Life.

 

PRIX LE ROI SOLEIL

Comme il fallait s'y attendre, sur une piste bonne (3,3 au pénétromètre)

avec une lice à zéro, il était préférable de se retrouver rapidement aux

premiers rangs pour espérer disputer activement l'emballage final. Les cinq

premiers à l'arrivée figuraient d'ailleurs à l'une des sept premières places

après quelques hectomètres de course. CQFD ! Adagio a rapidement relayé

Quephaeton au commandement bientôt épaulé par Capitaine Courage, auteur d'un bel

effort à l'ouverture des stalles (corde 14). Rock and Chop galopait sur une 2e

ligne précédant Panichop et Yaven. Si Adagio se retrouvait sans voix peu après

l'entrée de l'ultime ligne droite, Capitaine Courage ne tardait pas à prendre

l'avantage bientôt attaqué par Quephaeton qui se glissait dans un trou de

souris, le long du rail. La lutte semblait longtemps circonscrite entre ces

deux compétiteurs lorsque surgissait Yaven qui venait arbitrer les débats dans

les dernières foulées après avoir sagement attendu son heure, sur une 3e ligne,

en 2nde épaisseur. Capitaine Courage confirmait l'excellente impression

visuelle laissée lors de son dernier succès, à ce niveau, conservant de haute

lutte l'accessit d'honneur devant Quephaeton. Tout en concluant honorablement,

Panichop devait se contenter de la 4e place devant Charming Anna, Rock and Chop

et Doctor, qui rataient d'assez peu une place dans la bonne combinaison...

 

PRIX DE PIAN MEDOC

Alors que Shout For Joy sortait de sa stalle en dernière position avant

de refuser de suivre ses petits camarades, Pure Will, Beaubahhare, Standing

Alone et Fliyng Fish prenaient le meilleur départ. Cette dernière venait

s'installer au commandement après quelques hectomètres avant d'être aussitôt

relayée par Standing Alone qui allait être à son tour rejoint puis débordé par

Natoire qui s'installait résolument en tête avant de rapidement prendre

plusieurs ses distances avec ses poursuivants. A mi-ligne d'en face Natoire

comptait 5 ou 6 longueurs d'avance sur Standing Alone et Bellefontaine alors

que Flying Fish venait ensuite épaulée par Keep Change. L'animateur avait

toujours assez nettement le meilleur pour pénétrer dans l'ultime ligne droite

et il n'allait jamais être rejoint lors du sprint final malgré la belle fin de

course de You Wait qui venait de la seconde moitié du peloton finir vite pour

s'emparer sûrement de l'accessit d'honneur dans les 50 derniers mètres aux

dépens de Flying Fish qui avait très longtemps fait illusion pour ce

classement. Beaubahhare concluait honorablement à la 4e place devant Standing

Alone.

 

PRIX CHAPEAU ROUGE

Toujours redoutable dans les courses réservées aux « bébés »,

l'entraînement de Christian Baillet a une fois de plus été sous le feu des

projecteurs grâce à Faylan, un fils d'Indian Rocket déjà bien mécanisé, qui a

survolé les débats, d'un bout à l'autre. S'élançant de la stalle 1, le

partenaire d'Olivier Peslier s'est rapidement installé au commandement épaulé

par Grisant alors que Beauvoisin fournissait un bel effort, tout en dehors,

pour venir se placer dans leur sillage. A la mi-course Faylan contrôlait

toujours les débats accélérant en progression, à l'entrée de la dernière ligne

droite pour se détacher aussitôt et filer au poteau sans autre forme de procès.

Bien que concluant très plaisamment, Spirit of the King devait se contenter

d'une nette 2e place, 4 longueurs devant Baratom, constant figurant mais qui

avait nettement baissé de pied dans les 200 derniers mètres résistant d'assez

peu à la plaisante fin de course de Piste Perdue, l'autre « bonne

note » de l'épreuve en compagnie du lauréat...

 

GRAND PRIX DE SAINT-CLOUD

Alors que les deux leaders, Sommertag et Song of Hiawatha remplissaient

pleinement leur fonction en imprimant un train très sélectif à l'épreuve,

Lucarno prenait leur sillage précédant Soldier of Fortune, Zambezi Zun,

Youmzain et Getaway, bien groupés. Not Just Swing et Doctor Dino occupaient les

deux dernières places. Aucun changement notable dans la ligne d'en face où les

deux chevaux de jeu n'amusaient pas la galerie alors que Lucarno venait en 3e

position devant Zambezi Sun, Soldier of Fortune. Youmzain attendait son heure,

en léger retrait, en compagnie de Getaway, alors que Doctor Dino fermait

toujours la marche. Les leaders allaient rentrer dans le rang peu après l'ultime

ligne droite entamée alors que Youmzain venait très librement, au centre de la

piste. Soldier of Fortune en faisait de même, à son extérieur avec visiblement

un peu moins de ressources... Youmzain soutenait magnifiquement son effort

prenant le meilleur à la distance avant de résister, sans problème, à Soldier

of Fortune qui, tout en refaisant du terrain dans les 100 derniers mètres, n'a

jamais été réellement en mesure de l'inquiéter. Doctor Dino finissait

plaisamment, 3 longueurs plus loin, s'adjugeant une nette 3e place aux dépens

de Zambesi Zun qui n'a pu soutenir la comparaison dans la phase finale au même

titre que Getaway, cinquième.

 

PRIX DE MALLERET

Miracle Seeker a rapidement pris le train à son compte épaulée par Treat

Gently alors que Myakoda et Leo's Starlet venaient ensuite devant Dar Re Mi qui

fermait la marche du petit peloton. Les positions n'allaient plus beaucoup

évoluer dans le 1er tournant comme dans la ligne d'en face où le train était

toujours régulier et assez soutenu sous l'impulsion de Miracle Seeker qui

précédait d'une longueur Myakoda et Treat Gently. Dar Re Mi, en dedans, et

Leo's Starlet venaient ensuite. Miracle Seeker pénétrait en tête dans l'ultime

ligne droite mais Treat Gently n'allait pas tarder à venir à sa hauteur avant de

lui prendre le meilleur à 400

mètres du disque. Miracle Seeker allait progressivement

rentrer dans le rang, à la distance, au contraire de Leo's Starlet et de Dar Re

Mi qui concluaient plaisamment, en dehors. Courageuse en diable, Treat Gently

conservait un minime avantage au passage du disque final, ayant la chance

d'être dans le bon balancier. Leo's Starlet devait se contenter de l'accessit

d'honneur juste devant Dar Re Mi qui échouait finalement de très peu pour le

succès. Miracle Seeker venait plus loin devant Myakoda, jamais menaçante lors

du sprint final.

 

 

PRIX DE LA JALLE

Présentée pour la première fois à réclamer, Penkinella n'a pas failli à

sa tâche s'imposant avec une belle autorité après avoir bénéficié d'un bon

parcours, sur une 2e ligne, en 2nde épaisseur, dans le dos de Standing Start.

Cette dernière menait le bal épaulée, à son intérieur, par Le Strezza qui avait

rapidement pris le train à son compte. Vantage Point se tenait tout près, le

long du rail, alors que Common Purpose et Golden Memory venaient ensuite devant

Vadlix qui fermait la marche. Le peloton avait trouvé sa hiérarchie et Le

Strezza pénétrait en tête dans le denier tournant mais Standing Start ne

tardait pas à lui mettre la pression bientôt imité par Penkinella qui déboîtait

de leur sillage, aux « 400 ». Déployant de belles foulées, la

protégée d'Alain Couétil faisait sûrement la différence, à la distance, filant

au poteau vainement poursuivie par Vantage Point qui, tout en comblant du

terrain, n'allait jamais pouvoir l'inquiéter. Standing Start avait un peu

marqué le pas pour finir conservant toutefois la 3e place devant Golden Memory

dont l'effort final n'est pas passé inaperçu...

 

PRIX SANS SOUCI II

Maxime Guyon a signé un beau coup de deux une demi-heure après avoir

mené au succès Penkinella, en selle cette fois sur Sisu. Attentiste, côté

corde, au sein du peloton, la pouliche de Pia Brandt a surgi à la distance

prenant la mesure de Rosarina qui avait elle aussi bénéficié d'un bon parcours,

dans le sillage de l'animatrice, Towin Chop, le long du rail. Douceur Nocturne

concluait plaisamment pour s'emparer de la 3e place devant Anchrobate, autre

bon finisseur et l'animateur Towin Chop qui avait un peu baissé de pied dans

les 250 derniers mètres après avoir animé les débats en compagnie de Raj Love

Royale. A noter que les 5 premières places ont été obtenues par les concurrents

s'élançant des 5 premiers numéros dans les stalles...

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.