Qui peut battre soldier of fortune ?

Autres informations / 29.06.2008

Qui peut battre soldier of fortune ?

Dimanche 29 juin, Saint-Cloud. La tâche ne

s’annonce pas facile pour les huit adversaires de Soldier of Fortune (Galileo). Dans un Grand Prix de Saint-Cloud

(Gr1) qui a l’allure d’un véritable championnat d’Eté des pur sang de 4ans et

plus, on trouve quelques-uns des meilleurs performers européens du créneau. Sur

la foi de sa démonstration dans la Coronation

Cup (Gr1), la question « Qui peut battre Soldier of

Fortune ? » a tout son sens. Pour sa rentrée début juin à Epsom, le

pensionnaire d’Aidan O’Brien a bousculé un Getaway

(Monsun) annoncé au sommet de son art et finalement 5e de l’épreuve.

Seul Youmzain (Sinndar) a apporté un

semblant de suspense en fournissant sa fin de course coutumière :

tranchante et trop tardive. Mike Channon pense d’ailleurs que son cheval ferait

merveille sur plus long. Mais son propriétaire est, pour l’instant, réticent à

quitter le segment honorifique des 2.400m pour entrer dans celui des stayers. A

son sujet, il faut apporter un léger bémol. Il n’avait fini que cinquième du

Grand Prix de Saint-Cloud l’an dernier. Cela demeure d’ailleurs sa plus

mauvaise prestation des derniers mois. Alors, Youmzain connaît-il une aversion

pour le profil clodoaldien ou s’agissait-il seulement d’une fausse course ?

La déception dans le clan de Getaway avait valu des propos

fair play d’André Fabre aux journalistes du Racing Post sur son pensionnaire.

« Le second, Youmzain, est un très bon cheval, comme Soldier of Fortune.

Vous devez accepter qu’il (Getaway) n’était pas assez bon. » Il faut aussi

revenir sur le profil du gagnant. Soldier of Fortune est un lauréat d’exception

du Derby d’Irlande, par neuf longueurs. Ce n’est pas rien. Son passage à 4ans

s’est visiblement passé de la meilleure manière possible et Coolmore possède

certainement en ce fils de Galileo un nouvel ogre pour les grandes épreuves sur

2.400m.

 

Une marche à gravir

pour Doctor Dino

En complément de Soldier of Fortune et de sa suite

Youmzain/Getaway, le Grand Prix de Saint-Cloud offre la possibilité à Doctor Dino (Muhtathir) de se frotter,

en France, à ce qui se fait de mieux sur la distance classique. Son retour sur

le sol hexagonal, couronné par une victoire dans le Grand Prix de Chantilly

(Gr2) a révélé un cheval meilleur que jamais. A 6ans, Doctor Dino a visiblement

profité de son expérience internationale et des combats, souvent victorieux,

qu’il a livrés sur les différents continents. Il vient de prendre le meilleur,

sûrement, sur Zambezi Sun (Dansili)

et Not Just Swing (King’s Best) qui

sont également des prétendants à Saint-Cloud. Il n’empêche, et ce n’est pas

leur faire injure, que de penser que Doctor Dino aura encore une marche à

gravir pour prendre le meilleur sur Soldier of Fortune.

Richard Gibson ne dit rien d’autre quand il déclare à la presse

britannique : « Nous respectons les autres compétiteurs qui sont des

lauréats de Groupe 1. Soldier of Fortune a été impressionnant lors de sa

victoire dans la Coronation Cup.

Avec la forme d’Aidan O’Brien, il est définitivement le cheval à battre. »

Zambezi Sun a déçu depuis sa victoire dans le Grand Prix de

Paris (Gr1). Néanmoins, il faut réserver tout jugement hâtif sur ce cheval

massif qui a besoin de courir pour arriver au summum de sa condition. Il a

besoin aussi de bon terrain pour donner sa meilleure valeur. Ces deux

conditions sont aujourd’hui réunies pour lui, comme la saison où il s’était

révélé le meilleur l’an dernier.

Lucarno

(Dynaformer) a remporté son titre de gloire, l’an dernier, dans le St Leger

(Gr1) de Doncaster, le plus vieux classique anglais. On sait cette course

maudite pour une tentative consécutive dans l’Arc. Ce dont John Gosden s’est

bien gardé de tenter. La rentrée de Lucarno, fin mai, à Sandown n’a pas été

convaincante (11e sur 14). Il semble difficile de lui accorder une chance

prépondérante dans un concert aussi relevé que ce Grand Prix de Saint-Cloud.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.