Retour saint-cloud

Autres informations / 10.06.2008

Retour saint-cloud

 

JUMELE LELLOUCHE/WILDENSTEIN

Lundi 9 juin, Saint-Cloud. Neveu du crack stayer Westerner, Warning Signal (Peintre Célèbre) n’a pas manqué ses débuts,

s’imposant brillamment dans le Prix Rieur. Après avoir été monté dans les

chevaux de tête, ce poulain au physique imposant a placé une belle

accélération, surclassant le reste du lot. Un lot qui ne nous semble pas, après

coup, avoir réuni beaucoup de terreurs. En complément du gagnant, Elie

Lellouche avait aussi, dans cette course, Safety

Wire(Anabaa), frère de Sudan

(Peintre Célèbre), qui a pris la… deuxième place. Les deux premiers défendent

la casaque de l’Ecurie Wildenstein. Après l’épreuve, leur entraîneur nous

expliquait. « Ils sont assez

tardifs, raison pour laquelle on ne les débute que maintenant. Warning Signal

est de la famille de Westerner et semble pouvoir aller sur plus long. Satefy

Wire a paru débordé mais il est revenu courageusement prendre la 2e

place. Tout deux possèdent un bon potentiel. » Le deuxième accessit est

revenu au favori, Lifespan (Dansili),

qui a longtemps montré le chemin avant de ne pouvoir vraiment réaccélérer pour

finir. Il donne l’impression de « galoper du genou » et son

entraîneur, Pascal Bary, pense « ne

pas détenir en Lifespan un grand champion… »

 

EPIC SIMILIE PEUT ENCORE PROGRESSER

Lundi 9, Saint-Cloud. Sœur de la bonne Synopsis (In The Wings), lauréate du

Minerve (Gr3) l’été dernier, Epic

Similie (Lomitas) est plus tardive que sa sœur mais semble posséder un brin

de qualité. Elle a placé une belle accélération pour disposer des onze autres

inédites. Son entraîneur, Henri-Alex Pantall, nous disait après la

course : « Elle n’a pas

été bien pendant longtemps, raison pour laquelle elle ne débute que maintenant.

Elle a placé une bonne accélération et peut encore progresser. » Derrière

Epic Similie, qui a gagné nettement, deux autres pouliches bien nées ont

facilement dominé le reste du peloton. Il s’agit de Crystal Reef fille de Coraline

(Sadler’s Wells) et donc sœur de Reefscape

(Linamix) et de l’invaincu Coastal

Path (Halling). La troisième place revient à la sœur de Dalakhani, l’athlétique Daltama (Indian Ridge), dont la robe,

rouan, se rapproche de celle de son frère qui était gris.

 

AZABARA A SORTI LE GRAND JEU

Lundi 9 juin, Saint-Cloud. Temps fort de cette

journée, le Prix des Lilas ne porte que le label Listed mais, vu les pouliches

au départ, il avait plutôt les allures d’un Groupe. L’arrivée a confirmé les

lignes établies antérieurement et ce sont les trois meilleures pouliches

supposées qui ont terminé aux trois premières places. La victoire est revenue à

Azabara (Pivotal), qui a dû tout de

même sortir le grand jeu pour dominer Sefroua

(Kingmambo) qui avait montré le

chemin. Avant le coup, Azabara possédait les meilleurs titres, restant sur une

très bonne cinquième place dans la

Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et, auparavant, elle avait,

pour sa rentrée, dominé Goldikova

(Anabaa), troisième du Prix de Diane (Gr1), dimanche. Dès lors, on peut écrire

qu’elle a logiquement remporté cette Listed qui lui tendait les bras.

Pour son

premier essai à ce niveau, la

JDG Rising

Star Sefroua a confirmé ses récents

progrès. Elle a même paru, un moment, pouvoir s’imposer mais les derniers

mètres se sont révélés un peu long pour finir. Son entraîneur, Jean-Claude Rouget,

estimait après la course : « Elle

court très bien d’autant qu’il est plus difficile d’aller devant comme le fait

ici à Saint-Cloud qu’à Longchamp. C’est une bonne deuxième place surtout que le

lot est bon ; c’est une Listed qui vaut groupe. » Enfin, la troisième

place est revenue à Kayaba (Anabaa),

nièce de Sendawar, qui a très bien

fini en pleine piste. Elle réalise sa valeur, comme nous l’expliquait son

entraîneur, Carlos Laffon-Parias : « L’arrivée

est très logique est elle est à sa place, courant bien. » Derrière ces

trois concurrentes de grande qualité, on pouvait compter les longueurs pour

chercher les autres. Ce qui laisse la porte ouverte au trio de tête dans des

épreuves plus relevées prochainement…


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.