Révélations chez les 2ans

Autres informations / 06.06.2008

Révélations chez les 2ans

CHANTILLY, Jeudi 5

juin

 

Le lot masculin d’inédits

de 2ans, le Prix d’Orgemont (F) est revenuà R a n d o n n e u r (Tale of the

Cat), costaud fils de la rapide lauréate de « Robert Papin » (Gr2) Rolly Polly,

qui a repoussé l’attaque de Cafe Racer (Royal Applause) dans les derniers

quatre cents mètres pour s’imposer sûrement,avecune

très belle action.

Difficile de mesurer la classe du lot, mais l’allure du gagnant est de très bon

augure : « Il a galopé deux fois sur le gazon, nous a déclaré Elie Lellouche,

entraîneur de ce plaisant Wildenstein, et j’ai tenté le coup tout de suite, car

il est très doué. Je ne sais pas s’il est capable de tenir et s’il ira sur une

course principale tout de suite, mais je l’aime bien. »

Chez les pouliches

du Prix de la Reine Blanche, Enchanting Muse (Fusaichi Pegasus), quoique de

taille plus modeste que le poulain, a pulvérisé ses adversaires, qu’elle a

laissés sur place aux quatre cents mètres après avoir regardé un peu autour

d’elle. La pensionnaire de Robert Collet, achetée 110.000$ à Keeneland par

Meridian International, est une fille de Moon Flower, sœur de Last Tycoon par

Sadler’s Wells dont la famille est bien connue de la casaque Strauss. Deuxième

à cinq longueurs, Denomination (Smart Strike) a justifié la supplémentation

dont elle a fait l’objet, gardant jusqu’au bout le meilleur sur le peloton.

Alec Head était

d’ailleurs le premier à féliciter Robert Collet :

-           Tu l’aimes bien ? a-t-il demandé à

l’entraîneur.

-           Ah oui !, lui a répondu un Robert

Collet rayonnant.

« Elle est dans le

Prix du Bois (Gr3), on va voir, a poursuivi l’entraîneur de la gagnante. Elle a

tout de suite montré des moyens. C’est une petite pouliche légère qui aurait pu

faire plus cher aux ventes, car elle est très bien née. » Randonneurestallédeuxdixièmesplusviteque

Enchanting Muse, mais la pouliche n’a pas été « poussée » dans son effort

final.