Un derby d’irlande fou, fou, fou

Autres informations / 30.06.2008

Un derby d’irlande fou, fou, fou

 

FROZEN FIRE SURGIT LE DERNIER ET L’EMPORTE

Dimanche 29 juin, Curragh (IRL.). Le Derby d’Irlande (Gr1), qui promettait de rentrer dans

l’histoire grâce à la tentative de doublé Epsom/Curragh de New Approach (Galileo), restera bien gravé dans les mémoires. Mais

pour des raisons tout autres. D’une part, les incertitudes tardives sur la

participation de New Approach ont délivrées la plus mauvaise des réponses :

le champion irlandais n’était pas apte à défendre ses chances et a été déclaré

non-partant le matin même de l’épreuve par Jim Bolger (voir page 2). D’autre

part la fin de course s’est révélée plus proche d’une course de stock-cars que

d’un Groupe 1 hippique. La faute à Alessandro

Volta (Montjeu) dont la ligne droite erratique, traversant quasiment la

piste de part en part, a empêché plusieurs concurrents de défendre normalement

et sportivement leur chance. Casual

Conquest (Hernando) et surtout Tartan

Bearer (Spectrum) ont ainsi largement pâti.

L’épreuve était pourtant partie

sur des bonnes bases avec un rythme assuré par Hindu Kush (), un des cinq

éléments d’Aidan O’Brien. Alessandro Volta prenait rapidement les devants côté

intérieur au pied de la longue montée finale. On avait remarqué que depuis le

début Frozen Fire (Montjeu) avait un

peu de mal à suivre en queue de peloton. Alessandro Volta serrait, à 500m de

l’arrivée, Bashkirov (Galileo) qui

avait pourtant le passage le long de la lice. Curtain Call (Sadler’s Wells), Casual Conquest et Tartan Bearer

s’annonçaient en pleine piste. On ne parlait pas encore de Frozen Fire. Au

terme d’un véritable balayage de l’intérieur vers l’extérieur, Alessandro Volta

arrêtait Curtain Call et poussait fortement Tartan Bearer. C’est alors que

Frozen Fire surgissait, isolé, le plus à l’extérieur, pour dominer des rivaux

englués les uns aux autres. Casual Conquest avait pris la deuxième place à

Alessandro Volta. Tartan Bearer était quatrième devant Curtain Call et

Bashkirov. L’arrivée était modifiée après enquête : le fautif était rétrogradé

de la troisième à la quatrième place et passait ainsi derrière Tartan Bearer.

 

LES REACTIONS

La victoire revenait à Aidan

O’Brian avec un cheval délaissé par Johnny Murtagh, le premier jockey de

Ballydoyle. Impertubable, l’entraîneur pouvait affirmer, « la course a été

régulière et à un rythme soutenu et il n’y a pas d’excuse à invoquer. »

Sur le lauréat, il pouvait préciser plus spécifiquement. « Frozen Fire a

été deuxième des Dantes Stakes mais a été piégé à l’arrière du peloton dans le

Derby d’Epsom. Mike Kinane (son jockey à Epsom, ndlr) m’avait pourtant dit

après que c’était un très bon cheval. » Quant aux errements d’Alessandro

Volta, il les mettait sur le compte de la peur. « Je pense que le cheval a

eu un moment de frayeur à la sortie du tournant car il n’avait jamais vu une

telle foule devant lui. »

Philosophe, Luca Cumani en charge

du deuxième Curtain Call ne remettait pas complètement en cause le verdict de

l’épreuve. « Il était en plein effort quand il a été arrêté par Alessandro

Volta. Cela a été difficile de revenir après ceci mais je ne pense pas qu’il

aurait gagné, même sans interférence. Je suis heureux de la manière dont il a

couru. Il montre qu’il appartient à cette catégorie et que sa course du Derby

d’Epsom était fausse. S’il récupère rapidement, il pourrait aller en France

pour le Grand Prix de Paris (Gr1, 14/07). »

 

 

FROZEN FIRE, ENCORE UN SUCCES

ALLEMAND

 

C’est à Gestut Romerhof qu’est né

et a été élevé Frozen Fire pour le compte de Jurgen et Wolgang Hoyer. Situé

près de Cologne, ce haras a déjà élevé pour les mêmes Epalo (Lando), un compétiteur

collectionneur de Groupes 1 internationaux. Ils ont acheté Flamingo Sea

(Woodman), pleine d’Acatenango. Elle est sœur de la lauréate du Diane Allemand

Flamingo Road (Acatenango). Frozen Fire a été vendu aux ventes Goffs de février

2006 où il était le seul produit de Montjeu du catalogue. Il a été acquis par

Coolmore pour 250.000€.

 

 

A part

 

FORFAIT DE NEW APPROACH DANS LE

DERBY

Le souci contracté à un pied par

New Approach (Galileo) à son dernier entraînement vendredi matin aura

finalement abouti à son forfait du Derby d’Irlande (Gr1). Le cheval était

évidemment traité de manière intensive et Jim Bolger s’était accordé le délai

maximum pour prendre sa décision. Il l’a prise dimanche matin à 8h. « Le cheval n’est pas encore bien et ce

n’est peut-être pas un simple problème à son pied. Nous lui ferons passer des

examens et des radios lundi et on en saura plus après. Mais je peux affirmer

dorénavant que ce n’est pas une ecchymose à un pied provoquée par une

pierre. »

 

ET DANS LES ECLIPSE STAKES

Jim Bolger a par ailleurs décidé

de ne pas confirmer New Approach dans les Eclipse Stakes (Gr1) programmés

samedi 7 juillet à Sandown. Son cheval y possédait un engagement et cette

course devenait une solution de repli après un forfait dans le Derby d’Irlande.

La carrière future de New Approach est donc, pour l’instant, mise entre

parenthèses. Dès lors que le problème dont souffre le fils de Galileo n’est pas

solutionné.

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.