« j’invite christophe lemaire à revenir le 18 août »

Autres informations / 16.07.2008

« j’invite christophe lemaire à revenir le 18 août »

Alain Hunault est Président de la Société des Courses de

Châteaubriant. Egalement maire de la ville, c’est un passionné qui connaît

parfaitement les courses. « Mes couleurs ont brillé à Craon, il y a trente

ans » nous précise-t-il d’emblée. Egalement Président de la Fédération de l’Ouest en

1988, pendant 9ans, il exprime le point de vue d’un élu concerné.

« Tout d’abord je tiens à préciser que, depuis

toujours, Châteaubriant a mis l’accent sur la qualité de ses pistes. On a des

courses PMU depuis 10ans. De chevaux de grande qualité se sont exprimés ici

comme Whipper, à 2ans (en 2003, ndlr) avant son succès dans le Prix Morny

(Gr1). Nous avons la confiance de très nombreux professionnels. Il y a toujours

eu unanimité générale sur la qualité de la piste de Châteaubriant. Mardi, les

entraîneurs que j’ai rencontrés m’ont fait part de leur satisfaction. Les

reproches exprimés par des jockeys, mardi, faisaient part d’eau sur la surface

de la piste. J’ai moi-même fait le tour à pied et je peux vous dire que je n’ai

rien vu de tel. Je suis revenu les pieds quasiment secs. Le seul reproche que

l’on peut nous faire est un arrosage trop généreux et tardif. Nous sommes très

sensibles à la qualité de la piste. Nous avons ici une piste sans trous, avec

une bonne épaisseur d’herbe. Elle est homogène avec un bon tapis d’herbe.

L’entretien est très suivi avec une tonte tous les deux jours. »

« Concernant les quatre jockeys parisiens qui sont

partis après la première course, je n’ai malheureusement pas pu les voir avant

leur départ. »

« Le juge de paix sur une piste glissante est le Prix

de l’Avenir sur 1.100m (remporté par Whipper en 2003, ndlr) qui s’est disputé

sans souci mardi. Les 2ans arrivent très rapidement dans le tournant. Il y a

des appuis très forts des chevaux dans ce tournant. Mardi, personne n’a bougé.

Tout s’est parfaitement déroulé. J’ai demandé aux jockeys après l’épreuve et

ils m’ont confirmé qu’ils n’ont pas été confrontés à des faux-appuis. Il y a eu

une chute dans la sixième course sur le plat. Le retour que j’en ai eu auprès

des entraîneurs est que la chute n’est pas imputable à la piste mais au

comportement des concurrents. »

« Nous avons beaucoup apprécié la venue de Christophe

Lemaire qui, il faut le préciser, a déjà gagné à Châteaubriant. Je l’invite ici

le 18 août pour notre prochaine PMU de galop. S’il a glissé ce mardi, il faut

tout de même remarquer qu’il a pris la 3e place. Le 18 août, nous

prendrons les mesures nécessaires pour avoir une piste parfaite, avec un

arrosage moins tardif. Avec mon expérience, je tiens à préciser que les pistes

de province sont aujourd’hui tout à fait comparables aux pistes parisiennes. »