Montmartre : incertitudes sur la fin de saison

Autres informations / 28.07.2008

Montmartre : incertitudes sur la fin de saison

Alors que les images de l’envolée de Montmartre (Montjeu) sont encore dans tous les esprits ; alors

que chacun se délecte par avance d’une affiche au sommet dans l’Arc avec, en

particulier, le duo magique de Son Altesse Aga Khan Zarkava/Montmartre, Alain

de Royer Dupré a fait une déclaration sensationnelle, lundi après-midi sur le

plateau d’Equidia.

« Montmartre est rentré un peu marqué de sa victoire du

Grand Prix de Paris et n’a pu travailler depuis. Ce n’est pas sûr de l’avoir

prêt pour l’Arc. » Montmartre a donc subi un contrecoup à sa formidable

démonstration du 14 juillet, « sur une piste légère et à une allure

soutenue ; les 200 premiers mètres ont été couverts en 11’’ ».

Evidemment, Alain de Royer Dupré ne veut prendre aucun risque avec un

compétiteur de ce niveau. « On ne peut pas prendre le risque de l’abimer

en le reprenant trop vite. » Tout devrait évoluer très vite dans les

prochaines semaines. Car si l’entraîneur ne peut réactiver l’entraînement sérieux

du champion, le calendrier de fin d’année sera modifié. Une bonne nouvelle est

venue atténuer l’amère déclaration : Montmartre restera à l’entraînement à

4ans, d’autant plus que « c’est un cheval encore tout neuf ».

 

Sageburg dans le

Jacques le Marois

Sageburg (Johannesburg), un des fers de lance de l’écurie

princière chez les aînés, sera au départ du Prix Jacques le Marois (Gr1) à

Deauville. Sachant le caractère anxieux de son pensionnaire, Alain de Royer

Dupré lui a, d’ores et déjà, programmé un petit séjour d’acclimatation sur

place. « Il arrivera à Deauville une semaine avant la course et effectuera

un travail pendant ce séjour. »

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.