Presentations maisons-laffitte

Autres informations / 03.07.2008

Presentations maisons-laffitte

 

ARISTOTE EN REPECHAGE

Jeudi 3 juillet, Maisons-Laffitte. Assez malheureux lors

de ses débuts, Aristote (Domedriver)

trouve une belle occasion dans le Prix Pharsale (course D) de se rattraper et

de montrer son potentiel. Le 10 juin, à Chantilly, il a quasiment été mis hors

course et, si cela se passe mieux cette fois, il a les moyens de s’illustrer

ici. Il fait partie d’une famille que son entraîneur, Pascal Bary, connaît

bien, puisqu’il entraînait sa mère, Abîme

(Woodman), placée du Prix d’Aumale (Gr3). De plus, le lot n’a pas réuni des

foudres de guerre et peu de concurrents au départ se démarquent les uns des

autres. Dans la maigrelette opposition, on peut détacher Entre Deux Eaux (Ange Gabriel), 3e pour ses débuts à

Chantilly et qui devrait logiquement répéter. Enfin, Duke of Homberg, (Dynaformer) dont en entendait beaucoup de bien

lors de ses premiers pas (face à des adversaires ayant déjà couru), le 16 juin

à Chantilly, trouve ici l’occasion d’améliorer son classement ; il était 5e.

Il s’agit d’un neveu de Vitaba (Northern

Baby), lauréate à 2ans du Prix Herod (L) en 1995.

 

ANTIQUITIES A LES MEILLEURS TITRES

Jeudi 3 juillet, Maisons-Laffitte. On s’inquiète toujours

lorsque l’on voit des espoirs revenir dans des courses à condition. C’est

pourtant l’orientation prise par Antiquities

(Kaldounevees) à qui nous avions décerné une JDG Rising Star lors de ses débuts

victorieux. Depuis, elle a terminé 2e du Prix Cléopâtre (Gr3) et a

obtenu le même classement dans le Prix Melisande (L) à Fontainebleau. Cette

fois, dans le Prix Reliance (course B), elle trouve évidemment une bonne occasion

de renouer avec le succès car elle possède les meilleurs titres. Souvent placée

à ce niveau, She Hates Me (Hawk

Wing) mériterait elle aussi de retrouver le goût à la victoire. Cela peut

sembler difficile face à Antiquities. Enfin, pour compléter les premiers rôles

dévoués aux deux pouliches précitées, on peut penser à Roatan (Daylami). Ce frère de Maria

Gabriella (Rock of Gibraltar),

lauréate de Listed l’an dernier, reste sur deux accessits dans des lots bien

composés. Il est certainement le plus apte à profiter de la moindre défaillance

des deux pouliches.


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.