Prix du professeur ebely

Autres informations / 21.07.2008

Prix du professeur ebely

Audebelle a été la plus véloce à l'ouverture des stalles passant aux

tribunes, à un tour du but, flanquée de Barongo qui galopait à 3/4. La deuxième

ligne était composée d'Endless Ocean et de Joly Nelsa, la troisième de Royale

Azur et de King of Speed. Ca Va Chérie fermait la marche. Les positions

n'allaient plus beaucoup évoluer jusqu'au bout de la ligne d'en face où Royale

Azur abdiquait toutes prétentions ne pouvant suivre l'allure imprimée par

Audebelle qui pénétrait en tête dans l'ultime ligne droite bientôt attaquée par

Barongo qui allait sûrement s'en rendre maître à mi-ligne droite avant de filer

au poteau sans autre forme de procès. Toujours vue sur une 2e ligne, dans le

sillage du futur lauréat, Joly Nelsa venait bien conclure en retrait obtenant

sûrement le premier accessit devant King of Speed, bon finisseur, qui venait

toiser Audebelle sur le fil pour l'octroi de la 3e place. Cinquième, Ca Va

Chérie a regagné un peu de terrain pour finir, sans danger pour les premiers toutefois.

 

PRIX DE TOURY LURCY

Remarquablement montée par Stéphane Pasquier, Graine de Tempête a

soufflé fort dans la phase finale de ce premier handicap de la grande semaine

vichyssoise. Attentiste, dans la seconde moitié du peloton, en dedans, la fille

de Poliglote a pu progresser librement à l'entrée de l'ultime ligne droite

plaçant une belle accélération pour venir arbitrer très sûrement les débats.

Longtemps remarquée aux derniers rangs, Fabuleux Farceur a bien soutenu un

effort entamé à la sortie du dernier tournant devant toutefois se contenter du

premier accessit devant Montnamix qui a tracé une superbe fin de course venant

priver New Best de la 3e place, sur le fil. Toujours vu dans le sillage des

animatrices, Une Stéphanoise et Kahsabelle, ce dernier avait pris le meilleur à

mi-ligne droite, en dedans, avant de subir les attaques. Pour l'avenir on

notera les soucis de trafic rencontrés par Radieuse qui aurait mérité un

meilleur classement (6e)...

 

PRIX MADAME JEAN COUTURIE

Cette épreuve phare de la réunion est revenue à Tangaspeed, pourtant

encore pointée au dernier rang à la sortie du dernier tournant (exception faite

de Madaway, accidentée et arrêtée) mais qui est venue en pleine piste, en

progression, se rendant maître de la favorite, Antiquities, à l'issue d'une

belle passe d'armes. Cette dernière avait toujours figuré sur une 3e ligne, en

2nde épaisseur mais à l'abri, dans le sillage de Saturnine, avant de porter son

attaque à mi-ligne droite, au centre, faisant longtemps illusion pour la victoire

avant de subir la loi de la protégée de Robert Laplanche. Revenue donner un bon

coup de reins après avoir été un instant prise de vitesse, Saturnine s'est

octroyée la 3e place sur le fil aux dépens de l'ibérique La Galerna, qui avait relayé

la grande animatrice, Rose Rose, à environ 400 mètres du but,

s'assurant franchement le meilleur avant de marquer un peu le pas pour finir.

Counterclaim, attentiste, en queue de peloton, a honorablement conclu à la 5e

place. Sixième, Romance Béré aurait certainement pu prétendre à un meilleur

classement si elle avait pu pleinement s'exprimer dans l'ultime ligne droite.

 

PRIX DE LA CHAINE

DES PUYS

Bien partie, en dehors, puis rapidement positionner aux côtés de

l'animatrice, Quatuor d'Orgères, La Demoiselle a laissé passer le doyen Summer Shrill,

dans le dernier tournant, avant de porter son attaque à environ 250 mètres du but, se

lançant à la poursuite de Leridas qui venait de prendre nettement l'avantage.

Refaisant mètre par mètre, La

Demoiselle s'est rendue sûrement maître de sa cadette dans

les 50 derniers mètres, cette dernière n'ayant nullement démérité compte tenu

du fait qu'elle ait été contrainte de prendre l'avantage un peu trop tôt, se

retrouvant nez au vent, après avoir été décalée par Ioritz Mendizabal afin de ne

pas être enfermée... Toujours vue au contact des leaders, le long du rail,

Vesilia, a tardé à s'exprimer dans la phase finale avant de revenir conclure

très plaisamment pour s'octroyer de justesse la 3e place face à Shippawa, en

pleine piste. Radia de l'Orme, 5e, venait en léger retrait.

 

PRIX DE CLERMONT-FERRAND

Dans une compétition qui a manqué de sélectivité durant sa partie

initiale, Solsiste est venu librement, en 3e épaisseur, au contact des leaders,

à mi-ligne d'en face, avant de passer à l'attaque peu après l'entrée de

l'ultime ligne droite abordée, prenant franchement le meilleur, peu après la

mi-ligne droite, pour résister ensuite sûrement à l'attaque du rentrant El

Comodin qui avait toujours attendu son heure, sur une 3e ligne. Bien parti puis

repris, War Party a patienté dans le sillage de la grande animatrice, Mymya,

elle-même flanquée de Soledad, avant de tenter de venir se mêler à la lutte

pour la victoire devant finalement se contenter d'une nette 3e place devant

Soledad, incapable d'accélérer utilement une fois les 400 derniers mètres

abordés. Cinquième, le germanique Dragon Fly a longtemps attendu son heure, sur

une 2e ligne, en dedans, se révélant toutefois incapable d'accélérer lors du

sprint final.

 

PRIX DES MALAVAUX

Impressionnante lauréate lors de ses premiers pas, fin juin, Rapière a

confirmé l'estime que lui portait son entourage demeurant invaincue pour son

second parcours. Pour construire ce succès, Franck Blondel s'est montré très

patient, attendant sagement son heure à portée de fusil des animateurs, Rosignol

Collonges et Runaway Boy avant de venir librement en première ligne à mi-ligne

droite puis de se détacher rapidement, s'imposant plus sûrement que ne

l'indique l'écart à l'arrivée. Auteur d'une excellente fin de course, Rapide de

Neulliac est venu « chiper » l'accessit d'honneur au courageux Rosignol

Collonges, sur le fil. Encore en bon rang à la sortie du dernier tournant, en

dehors, Rive Droite a un peu marqué le pas dans les 250 derniers mètres devant

se contenter de conclure en tête des battus devant Rambo Baie qui est venu

faire illusion pour la victoire, à mi-ligne droite, en pleine piste, avant de

nettement marquer le pas pour finir.

 

PRIX DU VERNET

Et de deux pour Franck Blondel qui, en selle sur Nocturnal Pleasure, a longtemps

patienté en toute fin de peloton avant de venir en pleine piste, à l'entrée de

la dernière ligne droite, faisant très sûrement la différence à la distance

avant de filer au poteau. La lutte pour les places était beaucoup plus

disputée, Baila Bamba, rapidement dans le sillage des leaders, Katanoum et Rose

d'Orgères, venant s'en emparer sûrement dans les derniers décamètres devant

Dust In The Wind qui a quelque peu tardé à s'exprimer avant de bien conclure.

Longtemps compétitif pour les accessits, Brunete devait finalement se contenter

de conclure en tête des battus devant Hidden Magic.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.