Record battu par un yearling lors des ventes de la jra

Autres informations / 16.07.2008

Record battu par un yearling lors des ventes de la jra

 

Lundi 14 juillet, au premier jour

de la vente (réservée aux yearlings) de la Japan Racing Horse Association

(JRA), le record en-cours en dollars de cette session a été battu. Le nouveau

record, établi à 2.290.000$ (245.000.000

yen), a été établi pour un fils d'Agnes Tachyon et Blue Avenue. L'ancien record

réalisé l'an dernier s'élevait à 2.024.000$. En revanche, le montant en yen

était supérieur, à 250.000.000 yen. Agnes Tachyon est un des plus réputés

continuateurs de son père et chef de race local Sunday Silence.

 

#68    M      Agnes Tachyon & Blue Avenue        2.289.719$

            Acheté

par : Riichi Kondo

            Présenté

par : Northern Farm

Ce

poulain bai est présenté comme musculeux. Sa mère, Blue Avenue (Classic Go Go),

est une lauréat de stakes aux Etats-Unis et a déjà produit Bella Bellucci

(French Deputy), 3e de la Breeders' Cup Juvenile Fillies (Gr1) et Kurofune

(French Deputy), champion japonais sur le Dirt et jeune étalon.

 

Mardi 15 juillet, lors d'une session

réservée aux foals, le premier produit de Deep Impact a fait monter l'enchère

très haute, à 2.108.000$, et flirte donc avec le record établi la veille.

#242  M      Deep Impact & Biwa Heidi                2.108.302$

            Acheté

pat : Takaya Shimakawa

            Présenté

par Northern Farm

La

mère de ce poulain, Biwa Heidi (Caerleon), a été une championne à 2ans au Japon

et a produit deux lauréats de stakes pour ses quatre premiers produits en âge

de courir. L'acheteur, Takaya Shimakawa est un industriel japonais et expliquait

ainsi son choix. « Beaucoup de mes

amis et certains conseillers m’ont dit que c’était le cheval à acheter

aujourd’hui. Le prix a fait plus que je le pensais mais il y avait comme

quelque chose qui me poussait. »

 

 

La

première production de Deep Impact sur les rings

Le

japonais Deep Impact est bien connu chez nous pour avoir participé au Prix de

l’Arc de Triomphe (Gr1) en 2006. Il avait entraîné avec lui une foule

impressionnante de supporters nippons qui avaient envahi les travées de

Longchamp. Le fils de Sunday Silence n’avait pu répondre à leurs attentes en

terminant troisième (victoire de Rail Link), perdant même le bénéfice de son

accessit suite à une sanction pour dopage. Deep Impact est considéré comme une

légende des courses dans son pays. Il avait été consacré deux fois cheval de l’année

et avait remporté cinq Groupes 1 lors de sa brillante carrière. L’avenir nous

dira si ses rejetons auront le même… impact que leur géniteur !