Rentree fracassante de kocab

Autres informations / 02.07.2008

Rentree fracassante de kocab

Mardi 1er juillet,

Compiègne.

Pas revu depuis sa onzième place dans la Dubaï World Cup (Gr1), Kocab (Unfuwain) n’a pas manqué son retour à la compétition,

s’imposant dans le Grand Prix de Compiègne (L), support de la 5e

Etape du Défi du Galop. Il a gagné en cheval dur, lui qui a beaucoup

d’expérience à ce niveau, et il s’est montré fort courageux pour revenir

chercher la grise Daly Daly (Medaaly)

qui avait fait le trou dans la ligne d’arrivée. Maintenant, l’objectif pour

Kocab reste la recherche d’une victoire de groupe, comme nous le confirmait

Claude Béniada, manager de l’Ecurie de Khalid Abdullah : « C’est un cheval dur, qui n’a jamais déçu,

sauf à Dubaï, mais là l’opposition était très relevée. Maintenant, on va

essayer de lui faire gagner la victoire de groupe qu’il mérite. Il aura

plusieurs d’opportunités, que ce soit à Vichy ou à Deauville. Pour notre autre pensionnaire,

Indian Choice (3e), il court bien lui aussi. C’est une bonne

performance et il n’y a rien à redire. »

Deuxième,

Daly Daly a bien failli réaliser le hold-up parfait. Elle a fait jouer son

aptitude au tracé, elle qui venait de remporter un gros handicap sur cette

piste, en allant devant avec la corde 17 (!). Son entraîneur, Robert Laplanche,

estimait après la course : « Son

aptitude au tracé a été un gros plus. Je pense qu’elle reste meilleure en

terrain lourd et, d’ailleurs, si cela avait été le cas aujourd’hui je pense

qu’elle aurait gagné. Finalement, elle n’est devancée que par un cheval qui lui

est supérieur théoriquement. Maintenant, nous allons certainement l’engager

dans l’étape de Vichy. »

Parmi les

quatre concurrents déjà bénéficiaires de points au classement général du Défi

avant cette étape, seul Tardrou (Tôt

ou Tard) en a de nouveau marqué. Son éleveur, Jean-Louis Lucas, du haras de

Préaux, se montrait très satisfait de ce bon classement : « Nous avons dû le bousculer un peu au

départ afin qu’il reste parmi les chevaux de tête, alors qu’il n’aime pas trop

ca. Mais avec le 2 à la corde, il fallait garder sa place. D’ailleurs, on a pu

voir que seul Kocab a pu refaire du terrain pour finir et que Daly Daly a bien

failli aller au bout. Tardrou s’est montré très courageux pour donner un coup

de reins et, maintenant, nous allons continuer dans le Défi et il devrait

courir les étapes de Vichy et San Sébastian. »

 

 

LE CLASSEMENT

Grâce à

sa victoire d’étape, Kocab passe deuxième ex-aequo au classement général. Une

autre victoire à Vichy (s’il court l’étape) le placerait en bonne position pour

tenter de remporter le bonus. A ce stade, il faut parler de la prestation du

leader actuel au général, Willywel

(Jimble). Peu à l’aise corde à gauche, il n’a pas marqué le moindre point, tout

comme Elasos (Pythios).

 

CLASSEMENT

GÉNÉRAL

AVEC LA 6e

ETAPE

1er       Willywell 8

2e        Gimmy 6

2e        Young Tiger 6

2e        Elasos 6

2e        Libertador 6

2e        Kocab 6

7e        Diyakalanie 5

7e        Tardrou 5

9e        High Maintenance 4

9e        Daly

Daly 4