Vichy salue jean-claude desaint

Autres informations / 27.07.2008

Vichy salue jean-claude desaint

Samedi 26 juillet, Vichy. Lors du cocktail de

clôture, donné samedi soir après les courses, le Président Roger Winkel a tenu

à saluer Jean-Claude Desaint, ancien jockey de plat, titulaire de près de 1.000

victoires. Devenu, après sa carrière sportive, handicapeur à France-Galop dans

la région Centre-Est, il prendra sa retraite à la fin de l’année. Il a accepté

de revenir avec nous sur les grandes étapes de sa carrière professionnelle.

« Je suis rentré dans le métier à 14ans, en

1956. J’étais apprenti chez John Cunnington (le père) et j’ai ensuite beaucoup monté

pour lui. J’ai débuté en course en 1957 à Deauville et j’ai gagné dès cette

première monte. Ensuite, j’ai connu de beaux succès, comme avec Riverman dans la Poule d’Essai (Gr1) en 1972

quand je remplaçais Freddy Head, blessé. J’ai aussi pris la 2e place

du Prix de Diane (Gr1) avec Comtesse du

Loir, derrière la pouliche de la

Reine d’Angleterre, Highclere,

en 1974. Mais finalement, mes meilleurs souvenirs me viennent de l’obstacle.

J’ai pratiqué cette discipline pendant près de 10 ans. Je trouve qu’en

obstacle, on vit vraiment la course. A Auteuil, en steeple,, une fois les gros

passés à 1.000m du but, on sait si on va gagner ou pas, alors qu’en plat, à

300m du poteau, il est encore difficile de le savoir. Ensuite, j’ai arrêté de

monter en 1988 et je suis rentré comme observateur chez France-Galop. J’étais

chargé de la régularité des courses et je suis resté 5ans à ce poste. Ensuite

un emploi de handicapeur a été proposé à Vichy. Voilà pourquoi je me suis

retrouvé ici. Puis, j’ai pris en charge la même fonction dans les régions Est et

Sud-Est. Je quitterai mes fonctions la fin de l’année. »


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.