Arqana j – 6 : une grande vente européenne

Autres informations / 09.08.2008

Arqana j – 6 : une grande vente européenne

Avec le catalogue 2008 de la vente de yearlings Arqana, on

peut estimer qu'un cap décisif a été franchi : la "vente de

Deauville" est devenue une vente de dimension européenne, de dimension

internationale. Certes, comme nous l'analyserons demain, Deauville est en

France, et cette vente d'août est aussi une formidable vitrine pour notre

élevage hexagonal. Mais en même temps, Arqana a compris et traduit une réalité

objective : ce qui existe aujourd'hui est l'élevage européen !

 

Il est certes constitué des entités nationales, et parfois

régionales, mais le concept opérationnel qui domine désormais est celui de

l'élevage européen. L'horizon de tout éleveur français s'étend au-delà de nos

frontières, et même les plus petits d'entre eux n'hésitent plus à envoyer leurs

juments à l'étranger pour y être saillies. Le catalogue d'Arqana reflète cette

réalité dominante, en y ajoutant simplement une "french touch" avec

nos étalons, qui méritent à coup sûr une meilleure appréciation que celle à

laquelle certains acteurs du marché international les réduisent. Pour se

persuader de la dimension définitivement internationale d'Arqana Deauville, il

suffit de recenser la forte présence des étalons européens, et à un degré

moindre, des américains. Nous avons compté presque 300 produits d'étalons

étrangers. Mais ce qui différencie Deauville de Goffs ou de Tattersalls, c'est

que nous identifions 225 yearlings, soit 40% des sujets présentés, qui sont

issus d'étalons étrangers confirmés. Cette proportion est remarquable car les

autres marchés, irlandais et anglais, sont envahis par les étalons de première

et deuxième année dont l'avenir est incertain.

 

Parmi ces 225 yearlings issus d'étalons étrangers confirmés,

sans entrer dans des détails que nous aborderons en début  de  semaine,  nous  devons  insister  sur  la présence

de 18 Galileo, l'étalon sans doute le plus en vue actuellement en Europe, de 17

Rock Of Gibraltar et de 11 Montjeu, deux incontestables têtes d'affiche comme

nous le rappelle l'époustouflant Montmartre.

 

Un mot sur l'apparition d'étalons américains, en général pas

représentés en France. Nous découvrons des habitués de Keeneland comme Distorted

Humor, Elusive Quality, Hennessy, El Corredor et autres Vindication, dont les

produits seront proposés sur un ring français. Enfin, Deauville ouvrant le bal européen,

chacun se précipitera pour découvrir les 52 premiers produits des champions européens

du turf qu'étaient Dubawi (9), Footstepinthesand (13), Motivator (4), Oratorio

(6), Shamardal (8) et Whipper (9), tous des grands gagnants de Gr1. Parmi eux,

sûrement certains deviendront de super étalons : le jeu passionnant est de

savoir lesquels d'entre eux, et de choisir bien sûr les bons yearlings.

Vivement la semaine prochaine !