Avanti mrs lindsay !

Autres informations / 10.08.2008

Avanti mrs lindsay !

Dimanche 10 août, Deauville. Le problème n’est pas

mince. Le prix de Pomone (Gr2) concentre seulement six candidates, relevant de

deux pôles bien distincts. D’un côté, on a celles qui ont déjà connu les

honneurs de Groupe 1 mais dont les résultats derniers nous laissent un peu sur

notre faim. Il y a ici Mrs Lindsay

(Theatrical) et Turfrose (Big

Shuffle). De l’autre côté, il y a celles qui ont, pour l’instant, vécu dans

l’ombre. Dans ce cas, il faut avouer que tous les palmarès sont un peu ressemblants,

avec des places de Gr1 ou de Gr2 pour chacune de ces quatre.

Mrs Lindsay est un condensé de questions à elle seule.

Jument pétrie de classe, trop généreuse en certaines occasions comme dans le

Prix Minerve (Gr3), il y a un an sur cette piste deauvillaise, elle n’a pas

répété cette année ce qu’elle nous avait démontré en 2007. Très décevante dans

le Prix Ganay (Gr1) pour sa rentrée, puis dans le Prix Corrida (Gr2) – 6e

sur 8 –, elle revient en piste après un léger intermède de deux mois et demi.

Sur la foi de ses deux victoires de Gr 1 de l’automne dernier, les Prix

Vermeille et EP Taylor Stakes, elle n’aurait pas d’opposition à sa mesure.

Le succès de Gr1 de Turfrose a eu pour cadre le Prix Lydia

Tesio. A Rome, en octobre dernier, elle a dominé Fair Breeze (Silvano), la même

Fair Breeze qui vient de précéder – nettement – Mrs Lindsay dans le Prix

Corrida. Les deux sorties de la campagne printanière de Turfrose sont

comparativement meilleures que celles de Mrs Lindsay. Intégrée à l’effectif d’André

Fabre durant l’intersaison, elle a conclu deuxième du Prix du Muguet (Gr2) et

quatrième du Prix Ganay (Gr1). En cette dernière occasion, elle affrontait tout

de même des adversaires de l’acabit de Sageburg (Johannesburg) et Darjina

(Zamindar).

 

LES A (Avanti, Alix,

Anna) ET LA B

(BELIEVE ME)

A l’image de Turfrose, Avanti Polonia (Polish Precedent) a

changé d’entraînement pour cette nouvelle saison. Elle a quitté son Allemagne

natale pour passer sous la férule de Freddy Head pour lequel elle n’a pu encore

vraiment se mettre en évidence. Cinquième du Prix Corrida, un rang devant Mrs

Lindsay, elle vient de radicalement décevoir dans le Prix Maurice de Nieul

(Gr2) contre les mâles, avec une dixième place à la clé. Ce qui fait dire à son

mentor, « c’est une pouliche que j’aime bien. La dernière fois, elle n’a

pas fait sa course car elle a beaucoup tiré. Si le terrain devenait collant,

cela nous avantagerait. Je la vois faire une bonne performance. » De tels

propos, dans la bouche de l’entraîneur à qui tout réussi actuellement, doivent

être reçus sans réserve.

Believe Me (In The Wings) a également disputé le Prix

Corrida. En se classant troisième, elle a donc fait mieux qu’Avanti Polonia (5e)

et Mrs Lindsay (6e). Régulière à l’extrême, cette pensionnaire de Jean-Marie

Béguigné mériterait un succès de prestige au regard de sa deuxième place du

Prix Saint-Alary (Gr1) derrière Coquerelle (Zamindar). Ceci rejoint clairement

les attentes du méticuleux entraîneur. « C’est une bonne pouliche qui

n’arrive pas à gagner la bonne course qu’elle mérite. Elle est bien. Dans le

Prix Corrida, elle portait les œillères australiennes pour la première fois. Ce

dimanche, j’en discuterai avec Oliver Peslier avant l’épreuve mais je ne pense pas

la munir des œillères. Sur 2.500m, j’ai un peu peur qu’elle soit trop allante

avec. »

Alix Road (Linamix) s’était aussi signalée dans le Prix

Saint-Alary de son année, avec une troisième place dans l’édition de Germance

(Silver Hawk). Elle a, depuis, montrée qu’elle avait besoin d’un terrain radicalement

souple voire lourd pour s’exprimer au mieux. Ce ne sera sans doute pas

suffisamment le cas ce dimanche.

Et si Anna Pavlova (Danehill Dancer) était celle qui avait

montré la meilleure valeur récente ? C’est la seule à avoir remporté son

Groupe cette année, les Lancashire Oaks (Gr2) à Haydock. En contrepoint

négatif, cela la contraint à porter deux kilos de plus que ses opposantes.