Charles-henri de moussac – haras du mézeray

Autres informations / 17.08.2008

Charles-henri de moussac – haras du mézeray

 « Je suis

satisfait de ces ventes, sachant que j’avais un bon lot d’ensemble. Le deuxième

jour a encore été assez fort avec beaucoup de chevaux à plus de 100.000€. Il y

a surtout beaucoup de lots entre 70.000 et 150.000€. C’est un marché très

sélectif qui exige modèle et pedigree. Au moindre défaut, le prix tombe

immédiatement. C’est un marché très professionnel et je crois que c’est une

tendance générale qui se dessine. Je trouve également que le taux d’invendus est

bon. Nos bons résultats sont aussi les conséquences d’une politique que nous

avons mise en place il y a quelques années. Nous avons décidé de conserver nos

bonnes juments de course pour développer nos familles. On commence à récolter

les résultats de ces choix. Nous vendons aujourd’hui les produits des bonnes

juments et familles que nous avons développées car il faut aussi assurer des

entrées. »