Elusive city, un étalon qui s’affirme

Autres informations / 21.08.2008

Elusive city, un étalon qui s’affirme

DEAUVILLE, Mercredi 20 août

Décidemment, c’était la journée du sport mercredi à

Deauville. Le lauréat du Prix de Caen, Estoril City (Elusive City), porte le

nom d’un célèbre circuit de F1 portugais. On notera qu’il s’agit d’un fils

Elusive City, héros du Prix Morny (Gr1) 2002 et qui se révèle pleinement cette

année en tant qu’étalon avec ses 2ans. Il compte déjà deux victoires en France

au niveau listed (dont une dimanche dernier avec Soul City) et, dans les

semaines à venir, Estoril City pourrait bien lui apporter un nouveau succès à

ce niveau. Il gagne ce mercredi avec beaucoup d’assurance, d’autant qu’il avait

le désavantage de rendre 7 kilos à sa dauphine Sylverina (Numerous). En effet,

cette dernière débutait et bénéficiait en plus de la décharge de son apprenti.

La petite-fille de Silvermine (Bellypha), lauréate de la Poule d’Essai (Gr1)

1985, a même donné un instant de pouvoir s’imposer, avant de se montrer un

regardante pour finir. Son entraîneur, Carlos Laffon-Parias, nous expliquait

après la course : « Je suis satisfait de sa course. Maintenant, il ne faut pas

perdre de vue qu’elle recevait 7 kilos par rapport au gagnant. Cet écart est

plus grand que le manque d’expérience qu’elle avait. Elle travaillait bien le

matin, raison pour laquelle je l’ai débutée ici. Elle s’est montrée un peu

verte pour finir, mais elle devrait venir avec le temps. »