Elusive wave surfe sur la bonne vague

Autres informations / 24.08.2008

Elusive wave surfe sur la bonne vague

Samedi 23 août, Deauville. Elusive Wave (Elusive City) conserve son invincibilité à sa troisième

course. Sur les quatre pouliches au départ de ce Prix du Calvados-Haras des

Capucines (Gr3), trois étaient invaincues, mais au bout de la ligne droite, il

n’en reste qu’une. Après avoir filé Ana

Americana (American Post), Elusive

Wave se décale du rail et vient prendre la mesure de la favorite. Queen America (American Post) arrive également à la hauteur de la fille

d’Ana Marie et on pense, à cet instant, que cette dernière devra se contenter

du second accessit. Mais dans un ultime coup de reins, elle repart et vient reprendre

l’accessit d’honneur. Queen America, la plus chevronnée du lot, réalise une

belle course et sa meilleure valeur. « C’est

une bonne performance, je pense qu’elle est battue par des meilleures pouliches

en terme de qualité, nous a déclaré Raymonde Wingtans, sa copropriétaire et

éleveur. Nous avions choisi cette course

plutôt que de courir la Listed

[le Critérium du Fond Européen de l’Elevage, ndlr]. Vu le résultat et vu la

façon dont elle court, je ne regrette pas ce choix. Ce n’est que du

bonheur ! » Puisqu’il en faut un, Article Rare (El Prado)

termine à la dernière place, décollé du reste du peloton. Au moment de l’effort

final, le pensionnaire d’Elie Lellouche semble un moment rétif à se livrer… Il

repart ensuite, mais bien trop tard.

Si la favorite est battue, les

sportsmen se réjouissent tout de même de la victoire méritée d’Elusive Wave. « Comme souvent chez les chevaux qui n’ont

pas trop de modèle, elle a un grand cœur, a déclaré Jean-Claude Rouget, son

entraîneur. C’est une vraie jument de course. Nous allons maintenant la diriger

soit sur les Cheveley Park Stakes (Gr1) soit sur le Prix Marcel Boussac

(Gr1). » Où elle rencontrera notamment Ana Americana qui garde toute

l’estime de son entraîneur.

 

Philippe Demercastel : « Ana

Americana est la meilleure du lot »

Sortie rapidement de sa stalle de

départ, Ana Americana a dû prendre le contrôle des opérations et supporter tout

le poids ce que regrette Philippe Demercastel. « Le résultat est là, nous sommes deuxième, mais les conditions

dans lesquelles se sont déroulées la course ont joué en faveur d’Elusive Wave

et en notre défaveur, nous a confié l’entraîneur. Mais c’est je le répète,

c’est la meilleure du lot, la meilleure ! »