Prix des chaumieres

Autres informations / 23.08.2008

Prix des chaumieres

Jive a rapidement pris le train à son compte abordant seule

au commandement le dernier kilomètre. Putney Bridge, côté corde, et Astarix, à

son extérieur, formaient la 2e ligne légèrement détachée de

Bocastar. Alsace venait ensuite alors que Murcielago et Rioka fermaient la

marche. Le train était toujours assez sélectif dans le dernier tournant où

l’animatrice de la première heure comptait toujours une longueur d’avance sur

Putney Bridge qui n’allait pas tarder à passer à l’attaque bientôt imitée par

Bocastar. Putney Bridge venait s’assurer le meilleur, à mi-ligne droite, en

pleine piste, mais Bocastar venait lui porter l’estocade peu après alors

qu’Alsace tentait de s’infiltrer entre ces deux 

pouliches. Muricelago avait du mal à trouver son action, en léger

retrait. Les autres étaient battues. Parvenant à trouver l’ouverture, à la

distance, Alsace venait finalement prendre la mesure de Bocastar dans les 100

derniers mètres à l’issue d’un beau changement de vitesse. Murcielago finissait

très plaisamment une fois son action enfin trouvée venant arracher la 3e

place à Putney Bridge dans les derniers décamètres. Longtemps vue en toute fin

de peloton, Rioka a conclu très plaisamment à la 5e place.

 

PRIX MERCEDES BENZ

Le peloton s’est rapidement scindé en deux, Reasons et

Delvita, formant la première ligne, le long du rail, alors que Rock Harmonie et

Nadal montraient le chemin, en pleine piste. Dobby Road avait été quelque peu

pris de vitesse à l’ouverture des stalles et il n’allait jamais pouvoir

revenir. Reasons allait être le premier à céder lors du sprint final alors que

Rock Harmonie ne baissait jamais de pied faisant très longtemps illusion pour

la victoire. Mais la révélation de ces dernières semaines, la puissante

pouliche grise, Delvita, était « empoignée » par Grégory Benoist, à

la distance, répondant parfaitement à ses sollicitations pour finalement venir

dicter sa loi sur le fil malgré la belle résistance de Rock Harmonie. En

retrait, Kerno concluait honorablement conservant d’un rien le second accessit

devant Divinatrice, qui a été un bref instant contrariée, côté corde, avant de

finir fort à la 4e place. Benodet, 5e, a une fois encore

répondu présent alors que Nadal, sixième, a un peu marqué le pas pour finir.

 

CRITERIUM DU FONDS EUROPEEN DE L’ELEVAGE

L’échec vichyssois de Sokar, alors invaincu, le 30 juillet

dernier comportait bien des excuses… Preuve en est le beau succès du poulain de

Joël Boisnard dans cette épreuve richement dotée. Parti très vite malgré le 10

dans les stalles, le futur lauréat s’est rapidement positionné aux côtés de

Faylan, le plus vite en action, le long du rail. Tous deux précédaient Canwinn,

en dedans, accompagné par Full Snow Moon et Belle Jeanne, en épaisseur. Jet

d’Eau, Voie de Printemps et Yes Mate fermaient la marche. Les positions

n’allaient plus évoluer jusqu’à la sortie du dernier tournant où le train était

toujours soutenu, les animateurs repartant de plus belle. Sokar venait à bout

de la résistance de Faylan, à la distance, avant de subir l’attaque de Canwinn

qui avait été contraint de changer de ligne afin de pouvoir s’étendre. Bien que

refaisant du terrain, le seul 2ans venu d’outre-Manche allait devoir se

contenter de la 2e place derrière l’intraitable Sokar. Faylan

conservait sûrement la 3e place devant Full Snow Moon qui n’a pu

combler les longueurs de retard sur ses rivaux dans les 300 derniers mètres

tout en finissant plaisamment. Jet d’Eau a conclu dans une très plaisante

action, en net retrait, à la 5e place, mais il avait encore bien

plus de terrain à refaire…

 

PRIX DU CALVADOS

Le mini peloton a rapidement trouvé sa hiérarchie, Ana

Americana prenant le train à son compte, après une centaine de mètres.

L’invaincue fille d’Ana Marie précédait Elusive Wave qui était elle-même suivie

de Queen America. Un peu brillante, Article Rare fermait la marche. Les

positions n’allaient plus évoluer jusqu’à environ 400 mètres du disque final où

Elusive Wave se décalait du sillage de sa rivale venant lui porter une vive

attaque que cette dernière n’allait pouvoir repousser. Queen Americana se

lançait également dans la « bagarre » alors qu’Article Rare ne

pouvait répondre à cette accélération. Elusive Wave prenait sûrement le

meilleur dans la phase finale. Queen America semblait longtemps pouvoir s’emparer

de la 2e place, en pleine piste, mais Ana Americana se ressaisissait

bien dans les 50 derniers mètres revenant s’emparer de ce classement tout à la

fin. Article Rare n’a jamais été en mesure de soutenir la comparaison avec ses

trois contemporaines…

 

PRIX GUILLAUME D’ORNANO

Parti très vite, en dehors, Blue Bresil prenait rapidement

le train à son compte flanqué de River Proud, à son intérieur. Russian Cross,

City Leader et Twice Over formaient la 2e ligne alors que Chinchon

attendait son heure en compagnie de Change the World et de Starlish. Blue

Bresil assurait toujours le tempo, en pleine piste, dans la ligne d’en face

alors que River Proud galopait à ¾, en dedans, épaulé par City Leader. Twice

Over était tout près, en dehors. Russian Cross venait ensuite. Un incident

allait survenir dans le dernier tournant, City Leader et Twice Over, à son

extérieur, tentant de s’infiltrer entre River Proud, côté corde et Blue Bresil

qui galopait au centre de la piste. Mais ce dernier allait quelque peu changer

de ligne et les deux britanniques n’avaient plus la place… Twice Over était

arrêté net et n’allait pouvoir se relancer dans la phase finale. Moins

malchanceux, City Leader concédait toutefois un peu de terrain ce qui n’allait

pas l’empêcher de revenir superbement conclure au 3e rang. Pendant

ce temps, River Proud, suivi par Russian Cross, n’avaient pas connu les mêmes

déboires et le second cité prenait sûrement la mesure de son rival, à mi-ligne

droite, avant de filer au poteau bien appuyé le long du rail. En retrait,

Chinchon n’a pas mal conclu en tête des battus.

 

PRIX D’ISIGNY

Attentiste, en six ou septième position à quelques longueurs

du grand animateur, Crudor, Minted a tardé à trouver son action dans l’ultime

ligne droite avant de subitement enclencher à environ 200 mètres du disque

final, effectuant alors un superbe changement de vitesse, entre plusieurs

compétiteurs, pour venir s’imposer sûrement pour finir. Toujours remarquée dans

le sillage de Crudor, Flower a pris le meilleur après avoir relayé le fils de

Kendor, à mi-ligne droite, faisant longtemps illusion pour la victoire avant de

subir le loi du partenaire de Christophe Soumillon. Auteur d’un bel effort, en

pleine piste, à mi-ligne droite, Deep Dish Pie a eu sa chance pour un meilleur

classement avant de devoir se contenter de la 3e place aux dépens du

favori, Haadeej, qui a conclu plaisamment, le long du rail et Magnetic Storm

qui est venue librement en première ligne, à mi-ligne droite, avant de marquer

un peu le pas pour finir.

 

PRIX DE L’ANDELLE

Monté plus près qu’à l’accoutumée, Hekatompylos est venu

librement mettre la pression au grand animateur, Major Wing, à la sortie du

dernier tournant, prenant sûrement sa mesure, en pleine piste, à mi-ligne

droite, avant de filer au poteau pour s’imposer sans autre forme de procès.

Après avoir supporté tout le poids de l’épreuve, Major Wing conservait sûrement

l’accessit d’honneur. En retrait, Merlina, longtemps vue au sein du peloton,

concluait honorablement pour venir ravir la 3e place à Monet’s Gold,

toujours vu au contact des premiers, sur le fil. Euforic et Zippo Gaugain ont

longtemps fait bonne contenance avant de rentrer dans le rang à l’entrée de la

dernière ligne droite. Princesse Céline a effectué un joli rapproché, en

dehors, dans le dernier tournant, qu’elle n’a toutefois pu soutenir jusqu’au

bout.

 

 

 

PRIX DE BLONVILLE

Arrivée très disputée dans cette 2e épreuve où le

bien connu Jim de Fleur est parvenu à renouer avec le succès… du plus court des

nez ! Rapidement en bon rang, côté corde, Jim de Fleur a semblé dominé à

la distance avant de redonner un excellent coup de reins dans les 100 derniers

mètres revenant arracher la décision face à On Line, qui a bien soutenu un

effort entamé à la mi-course, en pleine piste, échouant du minimum pour la

victoire. Lemon Yellow est également à créditer d’une belle fin de course

devant toutefois se contenter de la 3e place devant La Rogerais, qui faisait

figure de lauréate à la distance avant de légèrement baisser de pied dans les

derniers mètres. Au rayon des malheureux on notera surtout les noms de Loup

Normand, 5e, qui a longtemps été contraint de ronger son frein avant

de conclure en trombe, côté corde, et de Nuit de Glace qui possédait

d’évidentes ressources lors du sprint final mais qui n’a jamais pu s’exprimer…