Retour gagnant pour big brown

Autres informations / 04.08.2008

Retour gagnant pour big brown

Depuis sa défaite sans appel dans les Belmont Stakes (Gr1)

le 7 juin, que de rumeurs ont circulé autour de Big Brown (Boundary) ! Autour

de ses bruyants propriétaires (IEAH)… Autour de son entraîneur, qui se débat

dans des problèmes de dopage… Autour de la syndication du cheval à Three Chimneys

Farm (Kentucky), pour quelque 50 M$…

 

De plus, IEAH s'était lancé dans une croisade pour

l'interdiction de toute médication avant la course, se transformant en héraut

du "tout propre" et du "tout transparent". Tout  ce  remue-ménage

n'avait fait qu'amplifier toutes sortes de commentaires autour de fils de

Boundary, dont certains prétendaient qu'on ne le reverrait plus sur un

hippodrome du fait de ses problèmes de pied.

En dépit de cette agitation, « the Big » est revenu à

Monmouth Park deux mois après sa déconfiture inexplica-ble dans les Belmont, où

il avait été carrément "arrêté" par Ken Desormeaux. Il y est revenu

en favori, puisqu'il était à 2/10 avant le départ. L'opposition n'était pas de

top niveau, mais Nick Zito présentait tout de même deux bons poulains de Robert

La Penta…

En fait, ce fut fort simple et difficile à la fois. En

effet, Coal Play (Mineshaft), un des deux Zito, bondit hors des boites pour

imposer un train d'enfer qui visait à écoeurer Big Brown, à court de

compétition. C'est ainsi que le meilleur 3ans américain se retrouva hors de son

train pendant le plus grande partie de la course, faisant des efforts pour

suivre le rythme imposé par Coal Play. Au début de la ligne droite, chacun

pensait qu'un Big Brown à la peine ne pour-rait revenir sur Coal Play, qui ne

faiblissait pas réellement. Mais Desormeaux le laissa revenir à sa  main sur le leader à 100m du poteau, pour

finalement le sauter facilement et gagner de 1,5 longueur ces prestigieux Haskell

Stakes.

Bref, ce fut laborieux et sans envolée, mais la victoire n'a

pas été si difficile. Big Brown a dû s'employer pour gagner, et c'est bien la

première fois de sa vie, tant ses grandes vic-toires dans le Kentucky Derby,

dans les Preakness et dans le Florida Derby furent de vraies balades, avec des

écarts de 5 à 10 longueurs sans forcer. Dans ces Haskell Stakes, tout en

rendant 4 livres aux poulains de Nick Zito, Big Brown a puisé dans ses

ressources pour remonter Coal Play qui, selon Dutrow, l'entraîneur du Big, a

produit « une grande, grande performance » (« He ran a huge, huge race. »).

 

Le phénoménal Big Brown semble donc être de retour.

Rappelons que ce champion était invaincu avant son inexplicable défaite dans

les Belmont, ayant gagné les deux premières épreuves de la Triple Couronne

américaine. Ces retrouvailles avec le premier plan sont une bonne nou-velle car

les courses internationales ont besoin de leurs grandes stars pour captiver

l'attention du public.