Silver frost, à grands pas

Autres informations / 04.08.2008

Silver frost, à grands pas

Dimanche 3 août,

Deauville. Tête de liste des entraîneurs de la côte normande, Yves de Nicolaÿ

réalise un premier week-end fantastique. Samedi, Top Toss (Linamix) lui offrait

le Prix de Psyché (Gr3). Dimanche, c’est Silver Frost (Verglas) qui s’imposait

avec assurance dans le Prix de Cabourg (Gr3). Une encolure seulement le sépare

de l’anglais Abbeyside (Danehill Dancer), mais la victoire et la supériorité du

pensionnaire d’Yves de Nicolaÿ a été nette. « Je savais dès sa victoire à

Saint-Cloud que je le courrai ici dans le Prix de Cabourg, nous a déclaré

l’entraîneur. Aujourd’hui encore, il m’a beaucoup plu. Il possède une action

très limpide et fait des progrès. Le Prix Morny (Gr1) est programmé. » Acheté

95.000€ aux ventes Arqana du mois d’août dernier, Silver Frost appartient à un

propriétaire britannique, John Cotton, qui ne possède qu’un poulain dans la

discipline du plat en France. Il est aussi le propriétaire de Golden Flight,

lauréat du Prix la Haye Jousselin (Gr1) à Auteuil en 2005.

 

John Cotton : «

J’ai toujours voulu devenir propriétaire »

« Cela fait

maintenant dix ans que je suis dans les courses. J’avais toujours eu l’idée

d’avoir des chevaux, mais je n’avais pas eu le temps auparavant. En France, je

ne possède qu’un cheval de plat, Silver Frost, qui est chez Yves de Nicolaÿ, et

j’ai des chevaux d’obstacle chez Guillaume Macaire. En Angleterre, j’ai entre

deux et cinq chevaux de plat, cela fluctue, chez Jeremy Noseda, et sept en

obstacles. Ces derniers sont répartis entre Paul Nicholls, Nicky Anderson et

Allan King. J’achète mes chevaux aux ventes et je suis conseillé, en plat, par

Charles Gordon-Watson, et en obstacle par Mr Bowley. Nous sommes assez

attentifs aux pedigrees, notamment aux pères de mères. J’aime bien acheter mes

chevaux en France et j’aime beaucoup Turgeon en tant qu’étalon. Je n’ai pas

vraiment de préférence entre le plat et l’obstacle, mais avoir des chevaux dans

les deux disciplines permet de voir ses couleurs sur les champs de course toute

l’année. »

 

Le lauréat du «

Yacowlef », deuxième

La précocité est

plus généralement une qualité chez les pouliches que chez les poulains, mais

dans ce Prix de Cabourg (Gr3), les deux seuls représentants du sexe fort ont

pris les deux premières places. Cette année, l’épreuve a rassemblé, il est

vrai, un lot de poulains et pouliches qui était difficile à juger avant le

coup, même si la candidature d’Abbeyside, lauréat du Prix Yacowlef, attirait

l’attention. Deuxième, l’imposant pensionnaire de Paul Cole a été battu dix

jours après la défaite de sa petite bombe Percolator (Kheleyf) dans le Prix

Robert Papin (Gr2). La forme de Paul Cole trouve finalement ses limites lorsque

lesautres 2ans de la scène du turf éclosent. Présent sur l’hippodrome de la

Touques, son fils, Oliver Cole a répondu à nos questions : « Abbeyside s’est

fait ajuster par un poulain qui l’a suivi. C’est un bon cheval qui va « venir »

avec le temps. L’entourage n’a pas encore pris de décision s’agissant de sa

candidature dans le Prix Morny (Gr1). Il la prendra en fonction de sa

récupération. »

Indissociable de

l’écurie Cole pour le turf français, le sujet Percolator arrive finalement au

milieu des débats. « Elle va bien. La dernière fois, dans le Prix Robert Papin,

la distance était un peu trop longue. Elle va revenir sur le mile sans doute le

22 août dans les Nunthorpe Stakes (Gr1). » Combat entre sprinters de toutes les

générations confondues, cette épreuve, disputée à York, réunit aujourd’hui

trente partants probables, dont cinq 2ans. Chez les 3ans, on trouve notamment

la candidature d’Equiano (Acclamation), lauréat des King’s Stand Stakes (Gr1) à

Ascot, et de plusieurs protagonistes des Jubilee Stakes et de la July Cup (Gr1)

comme Kingsgate Native (Mujadil) gagnant des Golden Jubilee Stakes (Gr1) alors

que Marchand d’Or (Marchand de Sable) est toujours engagé à Deauville dans le

Prix Maurice de Gheest (Gr1, le 10/08).

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.