Spécial top-price

Autres informations / 18.08.2008

Spécial top-price

 

Antoine de Talhouët-Roy, son frère Hervé, leurs familles et

toute l’équipe du haras des Sablonnets fêtaient en soirée, comme il se doit, la

réalisation du top-price du dimanche. Le #336, un fils de Verglas et Hidden

Silver, a atteint 360.000€. L’achat a été réalisé pour le compte de John

Ferguson (Darley), parti au moment de l’enchère. Mais son représentant, Michael

Buckley, expliquait cette montée d’enchère. « John Ferguson avait été très

impressionné par le poulain qu’il avait vu deux fois. C’est une bonne origine

maternelle. Nous avons d’ailleurs déjà acheté le frère de la mère de cette

yearling, vendredi (le #115 à 470.000€). »

Antoine de Talhouët-Roy était euphorique, affairé à remplir

les coupes de champagne de ses proches et de son personnel devant sa rangée de

boxes. « Je suis un homme comblé. Je suis tout de même surpris et ne

m’attendais pas à pareille fête. Je savais qu’on avait un bon poulain mais une

vente n’est jamais gagnée d’avance. J’ai aussi toujours peur des risques qui existent

en permanence et peuvent tout anéantir à la dernière minute.

Je tiens à remercier Laurent Benoît, courtier, qui m’a

conseillé pour l’achat de la mère de ce poulain. Hidden Silver a été acquise

aux ventes de décembre pour 55.000€, pleine de Verglas. Il faut aussi féliciter

Madame O’Reilly (Haras de la

Louvière) qui est la responsable du croisement. Et puis, il

ne faut pas oublier Arqana pour l’organisation de cette vente et les efforts entrepris

dans la recherche de nouveaux clients. Arqana a amélioré son accueil et s’est

mis aux petits soins de cette clientèle. Tout est fait pour leur offrir le

meilleur accueil. Le poulain a reçu de nombreuses visites, peut-être de l’ordre

de 80 par jour. J’ai vendu mes trois lots du jour et je suis évidemment ravi.

De toute façon, je suis toujours vendeur et je défends mes lots normalement et

raisonnablement.

Il faut aussi féliciter mon équipe de cinq personnes. Mais

plus que tout, j’ai aussi une pensée pour ma famille car le haras des

Sablonnets est l’un des plus anciens haras de France. Le nom de ma famille en

est à sa cinquième génération à la tête du haras et c’est vraiment

merveilleux. »

A cet instant, deux jeunes filles et un garçon se

manifestent. La sixième génération est dans les starting-blocks.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.