Un très grand dimanche à deauville

Autres informations / 21.08.2008

Un très grand dimanche à deauville

C’est encore une belle journée, sur le plan sportif, qui

nous est proposée dimanche sur l’hippodrome de Deauville. Le temps sera-t-il de

la partie ? Cela reste à voir, mais une chose est sûre, les 4 courses de

groupes valent le déplacement lors de cete journée sponsorisée par Darley.

 

LES ÉTRANGERS MAJORITAIRES DANS LE DARLEY PRIX MORNY

Le Darley Prix Morny (Gr1) voit souvent affluer beaucoup de

candidatures anglosaxonnes. Cette édition n’échappe pas à la règle avec quinze

représentants britanniques sur les vingt-trois engagés. Pourtant, on peut noter

qu’Aidan O’Brien, lauréat de trois éditions depuis 1998, n’a plus aucun

concurrent sur la liste, jugeant la piste trop mauvaise…

Côté français, le lauréat du Prix de Cabourg (Gr3), Silver

Frost (Verglas), est logiquement en lice, ainsi que la lauréate du Prix des

Rêves d’Or (L), Matwan (Indian Rocket), qui est l’une des deux seules pouliches

figurant encore sur la liste. Freddy Head, déjà lauréat de trois Gr1 depuis le

début du meeting, délègue Naaqoos (Oasis Dream), lauréat du Prix de

Tancarville, pour tenter une incroyable et inédite passe de quatre dans les Gr1

deauvillais. Chez les étrangers, on connaît l’imposant Abbeyside (Danehill

Dancer), lauréat du Prix Yacowlef (L) et l’italien Lui Rei (Reinaldo), héros du

Prix Robert Papin (Gr2), qui avait défait Percolator (Kheylef), voisine de box

d’Abbeyside…

 

DARLEY PRIX DE LA NONETTE : ALBISOLA AURA SON TERRAIN

Le temps peut jouer un rôle majeur dans les résultats des

courses. La pluie, alliée pour les uns et ennemie pour d’autres, est un facteur

déterminant pour beaucoup de chevaux. C’est notamment le cas pour Albisola

(Montjeu), qui fait partie des quatorze engagées du Darley Prix de la Nonette

(Gr3). Jusqu’à présent, elle a prouvé que la pluie jouait plutôt en sa faveur.

Cela ne sera peut-être pas le cas pour Treat Gently (Cape Cross), lauréate le

29 juin du Prix de Malleret (Gr2). Le Prix de Diane (Gr1), qui fournit souvent

des lauréates du Gr3 de dimanche, délègue ici Belle Allure (Numerous), la

gagnante du Prix Vanteaux (Gr3) qui avait conclu ensuite au 8e rang dans le

classique cantilien. Le « Diane » Allemand est lui aussi représenté avec Lady

Marian (Nayef), récente 2e du Gr1 germanique et dont ce sera le retour en

France.

 

DARLEY PRIX KERGORLAY : RETOUR DE COASTAL PATH DIMANCHE ?

Le Darley Prix K e r g o l a y (Gr3), disputé sur 3.000m,

pourrait voir le retour de l’invaincu  

en F r a n c e , Coastal Path (Halling), qui figure parmi les douze

restants engagés.

 Il n’a pas été revu

depuis sa 3e place dans la Gold Cup (Gr1), à Royal Ascot, où il a uniquement

pêché par manque d’expérience face à l’ogre Yeats (Sadler’s Wells). Ses

nombreux succès en France au niveau des groupes pour stayers, où il est

quasiment inapprochable, l’obligeront toutefois à porter 60 kilos. Dans ce Gr3,

la parité EtrangerFrance est respectée, puisque les tricolores possèdent six

engagés. La pouliche Varevees (Kahyasi), arrivée cette année chez Richard

Gibson, figure notamment sur les rangs et cette épreuve pourrait lui servir de

préparation en vue de la Melbourne Cup (Gr1), épreuve en vue de laquelle son

propriétaire l’a acquise.

 

DARLEY PRIX JEAN ROMANET : MUSICAL WAY SUR SES TERRES

Après le succès du local Boris de Deauville (Soviet Star)

dans le Prix Gontaut-Biron (Gr3), Musical Way (Gold Away) va tenter d’apporter une

nouvelle victoire de groupe à un entraîneur deauvillais. Cette pouliche, qui

fera sa rentrée (elle n’a pas couru depuis le 18 mai), figure parmi les treize

restantes du Darley Prix Jean Romanet (Gr2), préparatoire au Prix de l’Opéra

(Gr1), disputé le jour de l’Arc. La lauréate de l’an dernier, Satwa Queen

(Muhtathir), était passée victorieusement par Deauville avant de s’imposer à

Longchamp. D’ailleurs, à la lecture des engagées de dimanche, il est fort

probable d’en revoir plusieurs d’entre elles début octobre à Longchamp. Pour se

donner raison, il suffit de citer les noms de Fair Breeze (Silvano), lauréate

cette année du Prix Corrida (Gr2), de Passage of Time (Dansili), ou encore d’Hapsburg

(Anabaa), récente gagnante du Grand Prix de Vichy (Gr3). A noter que la

brésilienne Light Green (Blush rambler), qui a laissé une belle impression dans

le Prix Gontaut-Biron, est toujours en lice.

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.