Notes auteuil

Autres informations / 05.09.2008

Notes auteuil

 

PRIX JEAN BART

Pour passer une première fois devant les tribunes, Mayev,

comme à son habitude, montre le chemin, légèrement détaché de Sans Defense et

d’Allodical Land. Pouchki de Somoza vient ensuite avec le régulier Aflatoun,

Bamarok, le long du rail, et le favori, Pharly de Kerser. Ne changeant rien à

sa tactique habituelle, Royal Palois patiente à l’arrière-garde. En face, Mayev

est toujours en tête et, dans son sillage, des concurrents comme Allodial Land

commencent à baisser de pied. Mayev aborde en tête la ligne droite, attaqué par

Sans Défense, qui va faiblir entre les deux dernières haies, Pharly de Kerser,

qui se rapproche, et Bamarok, qui choisi le chemin le plus court. Plaçant un

nouveau démarrage sur le plat, Mayev va l’emporter, pour sa rentrée, d’autant

plus facilement que Pharly de Kerser commet une faute à la dernière haie, ce

qui lui coûte la lutte pour la victoire face à Mayev. Courageux jusqu’au bout,

Bamarok conserve la 3e place devant Petelo d’Ha, rapproché dans le dernier

tournant et qui a bien soutenu son effort. Encore loin à l’entrée de la ligne

droite, Royal Palois à combler beaucoup de terrain pour finir, se classant 5e.

A noter que Kizit Lo est rentré en main.

 

PRIX GELAS

Imitant son compagnon d’entraînement Mayev, lauréat de la

première épreuve, Rescato de l’Oust ne tarde pas à prendre le train à son

compte. Safre vient à son extérieur au premier passage en face, devant Quetsche

de l’Isle et Astaricaine. Le peloton reste groupé, toujours sous la conduite de

Rescato de l’Oust dans le passage du « huit » avant de s’étirer

quelque peu ensuite pour passer devant les tribunes. En face, Springtale, qui

attendait, se rapproche du groupe de tête, tandis qu’Astaricaine recule,

commentant de nombreuses fautes avant de tomber au bout de la ligne d’en face.

Finalement, dans la ligne droite, c’est à une lutte à trois à laquelle nous

pourrons assister. Rescato de l’Oust est toujours en tête entre les deux

dernière haies, attaqué par Springtale et Sleeping Blue, en pleine piste. Au saut

de la dernière haie, Rescato de l’Oust donne l’impression qu’il va être battu

mais, courageusement, et sans un coup de cravache, il va repartir  pour s’imposer. Springtale ne pourra que le

pousser dans la ligne droite, tandis que Sleeping Car a trouvé les derniers

mètres un peu longs, mais il ne démérite pas pour autant. Arrivée maintenue

après enquête.

 

PRIX DES PLATANES

Helium semble pressé de découvrir Auteuil et il prend

rapidement la tête de l’épreuve. Pour passer devant les tribunes, il penche fortement

sur sa droite mais garde la tête, devant Jakiloup et Spinning Wave. En face,

Helium fait beaucoup de train et mène détaché, contre les fusains extérieurs,

devant Jakiloup qui emmène le peloton, précédant le favori, Long Run. Helium

décide, étant droitier, de se caler contre la lice extérieure dans la ligne

droite et saute les deux dernières haies en tête. Il fait longtemps figure de

lauréat mais Long Run vient prendre sa mesure, facilement sur le plat. Sans

démériter, Helium, qui a fait beaucoup de train, conserve facilement la 2e

place devant Shmabeni, 3e à distance. A l’avant-dernière haie, Jakiloup est

tombé, gênant Man Island qui s’est accidenté.

 

PRIX WEATHER PERMITTING

Dans un premier temps, cette épreuve pour débutant de

3ans sur le steeple se déroule sur un rythme très peu sélectif. On voit

plusieurs concurrents tendus et certains sauts, comme celui du bull-finch, sont

effectués de manière très peu académique. Pour passer devant les tribunes, La Ria Jade et Bonita du

Berlais sont en tête, devant Reflet d’Estruval, Rameau d’Oudairies et Or Feu.

Le peloton reste groupé pour aborder le « huit », où l’un des

favoris, Tarouk, qui patientait à l’arrière-garde, se rapproche et vient

prendre la tête. Une fois qu’il est en tête, le peloton commence à s’étirer et

Tarouk aborde en tête la ligne droite. Entre les deux dernières haies, il

souffle un peu et laisse Régisseur, en pleine piste, lui prendre le meilleur.

Mais après le saut de la dernière haie, Tarouk repart et tente reprendre

l’avantage à son rival. Bonita du Berlais, qui a fait une grosse faute à la

dernière haie, se classe courageusement 3e. Lady an Co est à créditer d’un bon

effort final, tout comme Royale des Bordes, longtemps tendue à l’arrière-garde

et qui a fait un bon effort, esseulée, en pleine piste, dans la phase finale.

 

PRIX WORLD CITIZEN

Une fois de plus sur cette piste neuve, la tactique

« tête et corde » va se révéler payante, grâce à Mikador. Ce dernier

a toujours mené, un instant détaché même pour passer une première fois devant les

tribunes alors que le peloton est étiré. Dans son sillage, Green Castle vient

devant Le Ribardon et Crystal du Nord, alors qu’Outre Mer Fix est dernier et

sera arrêté au début de la ligne d’en face. Au bout de la ligne des

fortifications, Green Castle vient attaquer Mikador, mais celui-ci va repartir

sur le plat, pour s’imposer facilement pour son retour à la compétition.

Courageux jusqu’au bout, Green Castle, qui a commis une faute à

l’avant-dernière haie, conserve la 2e place devant Le Ribardon et Montzar, qui

a pas mal zigzagué dans la ligne droite.

 

PRIX SAIDA

Cette fois, les attentistes se sont mises en évidence,

car devant, avec Mexcala, on n’a pas amusé le terrain. Le peloton se retrouve

rapidement étiré sous son impulsion et Astaratha et Jim Jams viennent dans son

sillage. En face, Prime Rose, pour qui l’allure ne semble pas assez sélective,

vient se placer au côté de l’animatrice, qui ne va pas tarder à lâcher à

l’entrée de la ligne droite. Prime Rose, au contraire, prend facilement

l’avantage et saute en tête la dernière haie. Mais l’allemande El Kabara, qui

s’est rapprochée au bout de la ligne d’en face, vient l’attaquer et lui prend

alors le meilleur. On peut alors penser qu’elle va l’emporter, mais c’était

sans compter sur la fin de course d’Hillflower. Pour ses débuts à Auteuil, elle

ne va pas faire dans le détail et s’impose d’emblée, grâce à une belle fin de

course en pleine piste. El Kabara conserve facilement la 2e place, tout près de

la lauréate, nettement devant Prime Rose. A noter la bonne rentrée, en retrait,

de Popova, longtemps dernière et qui a bien fini.

 

PRIX OTEUIL SF

Après avoir bouclé le « huit », les concurrents

passent devant les tribunes sous la conduite d’Orvallée, qui saute fortement

sur sa droite. Olazuro du Mou vient ensuite avec Perenny et Pacha des Prés,

alors que l’une des favorites, Ocarina d’Alène, patiente à l’arrière-garde du

petit peloton. En face, le peloton s’étire et, finalement, au bout de la ligne

d’en face, ils ne sont plus que cinq en course pour la victoire, toujours sous

la conduite d’Orvallée, qui va se faire relayer entre les deux dernières haies

par Olazuro du Mou. Celui-ci fait longtemps figure de lauréat, mais Ocarina

d’Alène enclenche, en pleine piste, et vient lui prendre le meilleur sur le

plat dans les cent derniers mètres. Olazuro du Mou conserve facilement la 2e place

devant l’animateur, Orvallée, qui s’est bien défendu pour finir.

 

PRIX MORTEMART

Beau travail du handicapeur dans cette épreuve où, au

saut de la dernière haie, ils étaient encore dix à pouvoir lutter pour la

première place. Finalement, au centre, c’est Palk qui va s’extraire de la

mêlée, venant toiser tous les autres concurrents au prix d’un bon coup de

reins, après avoir été longtemps vu dans le groupe de tête. Venue en tête

devant les tribunes, Lala Fatimazohra a longtemps animé l’épreuve, étant même

un instant détachée dans la ligne d’en face, contre les fusains. Dans la ligne

droite, elle s’est montrée très courageuse, repoussant plusieurs assauts pour

prendre la 2e place. Klevin reste fidèle à sa réputation de cheval

courant bien sur sa fraîcheur et il se classe 3e, devant Atraska, qui a un

instant fait figure de lauréate, au centre.