Pallodio gagne son groupe… avant de passer en vente

Autres informations / 26.09.2008

Pallodio gagne son groupe… avant de passer en vente

Jeudi 25 septembre, Maisons-Laffitte.

Avant l’heure, peu d’observateurs n’étaient enclins à prédire à un pareil

résultat. A 18/1, Pallodio (Medecis)

était l’un des moins « courtisés » de la Coupe de Maisons-Laffitte

(Gr3) par les analystes en tous genres. Et pourtant il s’est imposé avec

assurance dans ce qui constituait l’épreuve phare de cette journée de

réouverture. Depuis 1999 et le succès de Chelsea

Manor (Grand Lodge), aucun 3ans n’avait capturé La Coupe. Ironie du

sort, l’édition 2008 a

offert un podium 100% génération classique.

 

John Hammond fait partie de ces

entraîneurs discrets mais efficaces. Avec Pallodio, il s’est imposé dans cette

Coupe de Maisons-Laffitte (Gr3) succédant de ce fait à Philippe Van de Poële,

détenteur des deux dernières éditions avec sa championne Musical Way (Gold Away).

Après une course vécue à

l’intérieur d’un peloton emmené par Full

of Gold (Gold Away), Pallodio a pris l’ascendant sur lui et s’est montré

tenace jusqu’au poteau en devançant d’un peu moins d’une longueur celui qui a

le titre de lauréat de Gr1 à 2ans. « C’est

un cheval qui a un excellent tempérament, un des meilleurs tempéraments parmi

tous les chevaux que j’ai pu entraîner, nous a déclaré John Hammond. Il possède

un très bon esprit et fait absolument tout ce qu’on lui demande. Son prochain

engagement se situe samedi… dans la vente de l’Arc ! »

Pour la première fois associé au

poulain, Davy Bonilla expliquait après sa course : « C’est un brave cheval. Il a pris l’avantage quand les autres se

sont repris et cela a été facile pour lui. Il a un peu penché, mais c’était

surtout pour s’amuser. C’est un petit cheval sympathique qui a apprécié le

parcours en ligne droite. John Hammond m’avait dit qu’il aimerait l’exercice et

qu’il savait bien se régler.»

 

Une première victoire de Groupe pour sa propriétaire

Anne-Marie Springer ne savait

plus où donner de la tête en accueillant son poulain. C’était pour elle, une

grande première : une première victoire au niveau Groupe. Stop Making

Sense (Lujain) lui avait bien déjà apporté des accessits à ce niveau mais

jamais de victoire. « Je ne

m’attendais pas à cette victoire, a déclaré Anne-Marie Springer. Il était parmi

les plus délaissés. Mais c’est une énorme réussite réalisée grâce à son

entraîneur John Hammond. Je l’ai acquis aux ventes de 2ans montés de

Saint-Cloud (vente Arqana, ndlr) pour un prix très raisonnable surtout quand on

regarde ce qu’il fait maintenant. » Pallodio a été acheté l’an dernier

par Anthony Stroud pour 72.000€.

 

L’autre visage de Full of Gold

Full of Gold a brillé à 2ans puis

s’est montré de plus en plus décevant au fil des mois. Encore dernièrement dans

le Prix Niel (Gr2) malgré un repos salvateur et des soins pour résoudre

problèmes respiratoires. Christiane Head-Maarek avait décidé de le supplémenter

dans cette Coupe de Maisons-Laffitte en spéculant sur le bénéfice que pourrait

tirer son grand alezan du parcours en ligne droite. Menant les débats et

conservant sa deuxième place jusqu’au bout, il a montré le visage du renouveau.

Sans écrire que l’on a retrouvé le Full of Gold de l’an dernier, il a

simplement laissé entrevoir que sa carrière de course n’était pas encore

terminée ! « Il est devenu

froid et se montre fainéant le matin, a déclaré Christiane Head-Maarek.

Aujourd’hui, c’était un peu court pour lui et le terrain était un peu trop

léger. Il est allé devant et Dominique Bœuf lui a montré qu’il fallait qu’il

réponde quand on le sollicitait ! Aujourd’hui, il a répondu. Il est mieux

corde à gauche et je n’ai pas trop le choix des engagements, mais, en effet, il

est engagé dans les Champion Stakes (Gr1) à Newmarket. »

Grâce à sa troisième place, Chinchon (Marju), favori de la course, a

complété la suprématie des 3ans. Placé dans la deuxième partie du peloton, il

est venu en dehors pour prendre ce deuxième accessit au bout d’un bel effort

final.

 

Les visiteurs sont rentrés bredouilles

L’Anglais Stubbs Art (Hawk Wing) et l’Allemand Prince Flori (Lando) ont effectué le déplacement jusqu’à

Maisons-Laffitte, mais leurs efforts ont finalement été infructueux et surtout

très différents. Prince Flori, à qui l’on avait mis le bonnet, n’a jamais voulu

rentrer dans sa stalle de départ et a donc été déclaré non-partant. Stubbs Art,

qui possédait pourtant une des plus belles chances théoriques, n’a finalement pu

finir que sixième (sur huit). Evoluant à l’extérieur du peloton, il ne tenait

pas en place. Rapidement, Christophe Lemaire a donc décidé de venir aux côtés

de l’animateur, mais le poulain s’est toujours montré brillant et son effort a

rapidement fait long feu. Il s’agissait pour lui d’une rentrée de trois mois.

Ceci expliquant peut-être cela.