Pépite du soleil, une vraie débutante de talent

Autres informations / 13.09.2008

Pépite du soleil, une vraie débutante de talent

Il y avait beaucoup de candidatures dans le Prix Finot

des Pouliches (L). Tant et plus que l’épreuve avait été dédoublée en deux

épreuves. Dans la première épreuve, c’est Pépite

de Soleil (Fly to the Stars) qui s’est facilement imposée, par cinq

longueurs, laissant une grosse impression. Son jockey, Nicolas Millière,

livrait ses impressions après la course : « Elle était vraiment au dessus du lot. Maintenant, le lot sera ce

qu’il sera mais Pépite de Soleil a un très bon potentiel. En face, nous sommes

venus prendre la tête avant qu’elle ne demande un bol d’air dans le dernier

tournant. Ensuite, elle a fait la différence avec sa qualité. »

Il faut noter que Pépite du Soleil était une vraie

débutante ou une débutante tout court. Elles n’étaient que trois dans ce cas et

la gagnante possède d’autant plus de mérite d’avoir précédé des pouliches déjà

aguerries dans des compétitions de plat.

Ce sont ensuite les deux favorites qui ont pris les

premiers accessits : Miss Sarenne

(Robin des Prés) et Perle Sainte

(Saint des Saints). Toutes les deux ont été vues rapidement dans le groupe de

tête et n’ont donc jamais faibli. Concernant Perle Sainte, Alain Couetil nous a

confié sa satisfaction. « Elle a

très bien couru. Je l’ai juste trouvée un peu allante au début. Elle n’était

pas spécialement affûtée et elle possède encore une bonne marge de progression.

Sans doute que celles qui la précèdent avaient plus de travail qu’elle. »

 

LE

FINOT DE FRANçOIS DOUMEN

Dans le second peloton, l’arrivée a été moins

décousue : trois pouliches ont âprement lutté pour la victoire.

Finalement, c’est François Doumen qui classe ses deux partantes, Sylvertune (Green Tune) et Sainte Russy (Saints des Saints), aux

premiers rangs. La première avait l’avantage sur sa compagne d’entraînement

d’avoir plus de sorties en plat et on peut penser que l’expérience a joué ici. A

l’arrivée, François Doumen expliquait : « Sylvertune s’est montrée très plaisante et il n’y a rien à lui

reprocher. Nous sommes très contents de l’avoir élevée. Avant le coup, entre

mes deux pensionnaires, j’avais une préférence pour elle. Néanmoins, Sainte

Russy s’est très bien comportée. Elle possède encore beaucoup de marge de

progrès. Christophe [Pieux, ndlr] l’a bien respectée. Il l’a laissé respirée en

face après sa faute, qui n’est d’ailleurs pas de sa… faute. » Troisième

tout près, Inaya (Majorien) a ravi

son entraîneur, Antoine Lamotte d'Argy : « Je suis très content d’elle. C’est très encourageant pour

l’avenir. » Whisky Pearl (Kapgarde),

n’a pu lutter pour la victoire, mais elle réalise des débuts encourageants.

Elle se classe quatrième après avoir demandé à souffler dans le dernier

tournant. Dominique Bressou, qui entraîne cette représente de la casaque de Magalen

Bryant, nous expliquait après la course : « Elle n’avait pas beaucoup d’expérience, ayant couru une fois

seulement en plat. Je pense que le lot est très correct dans ce peloton. Whisky

Pearl a demandé un petit peu à souffler dans le dernier tournant, mais elle

s’est bien comportée jusqu’au bout. Elle va maintenant certainement revenir à

Auteuil. »