Presentations longchamp

Autres informations / 04.09.2008

Presentations longchamp

 

PRIX

LUTECE

LA REVANCHE DU MICHEL HOUYVET

Vendredi

5 septembre, Longchamp. Le 12 août, à Deauville, se disputait le Prix Michel

Houyvet, première Listed réservée aux stayers de 3ans. Watar (Marju) s’y imposait, devançant Américain (Dynaformer), deuxième, et Tsar de Russie (Montjeu), cinquième. Tous trois se retrouvent à

l’occasion du Prix de Lutèce (Gr3), mais cette fois à Longchamp. Le classement

peut-il être inversé ? Oui, car la distribution des poids n’est plus tout

à fait la même et, comme l’avait déclaré Freddy Head, entraîneur de Watar, à

l’issue de la victoire de son pensionnaire : « il a tendance à

se reprendre pour finir. » Et s’il se reprend de trop, le fils de Marju

pourrait bien voir Américain lui voler la vedette. Quant à Tsar de Russie, il

apparaît comme nettement perfectible et peut améliorer son classement.

Maintenant,

il ne faut pas réduire ce Groupe, remporté par Coastal Path (Halling) l’an dernier, à une lutte à trois et omettre

les quatre autres candidatures. André Fabre, qui a déjà remporté huit fois

cette épreuve, présente, en plus d’Américain, Classic Swain (Swain) et Track

Record (Montjeu). Le premier nommé n’a pu suivre les traces de son père à

Deauville et tente de se reconvertir sur le grand fond. Il a la classe pour

s’imposer ici mais il a impérativement besoin de bon terrain. Track Record

s’essaye lui aussi sur cette distance. Sachant néanmoins qu’il a déjà réussi

sur 2.800m, il semble difficile de ne pas lui faire confiance sur la seule foi

de 200m supplémentaires à parcourir.

Un

anglais fera le déplacement ici. Il s’agit de Donegal (Menifee), qui a été supplémenté pour participer à cette

épreuve. Il reste sur une bonne troisième place, dans un Gr3 anglais le 16 août

face à des aînés. Le gagnant se nommait Sixties

Icon (Galileo), lauréat du St. Léger il y a 2ans, et Donegal précédait  tout de même Geordieland (Johann Quatz)… Ce

dernier a terminé deuxième de Yeats (Sadler’s Wells) dans la Gold Cup (Gr1) en juin. Cette

ligne est évidemment excellente et nos français feront bien de se méfier de cet

anglais.

Enfin,

une seule pouliche relève le défi.

Il

s’agit de Shemima (Dalakhani), qui

affrontera pour la première fois de sa carrière les mâles. Elle se teste sur

cette distance, elle qui reste sur une bonne deuxième place dans le Prix

Minerve (Gr3) derrière Dar Re Mi

(Singspiel). On attendait plutôt Winkle (High Chaparral) comme représentante de

l’écurie Aga Khan dans cette épreuve puisqu’elle avait été antérieurement

spécialisée sur les 3.000m. C’est finalement Shemima, qui ne dépend pas du même

entraînement, qu’on retrouve.