Prix de la rochette

Autres informations / 06.09.2008

Prix de la rochette

 

LA MINI VAGUE ANGLAISE PEUT ÊTRE ENDIGUéE

Dimanche 7 septembre, Longchamp. Le Prix La Rochette (Gr3) est une

sorte de banc d’essai sur la voir du Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1) pour les

poulains et Marcel Boussac (Gr1) pour les pouliches. Cela nous emmène déjà vers

le week-end de l’Arc... Le peloton n’est pas pantagruélique avec seulement six

partants mais le problème n’est pas simple pour autant. Car tous ont la

capacité de s’imposer ici. Les anglais sont bien représentés avec Soul City (Elusive City) qui a laissé

une bonne impression le 17 août en remportant le Prix François Boutin (L) à

Deauville. Il peut répéter et tentera de devancer à nouveau la TDN Rising Star, Jukebox Jury (Montjeu), quatrième le 17

août. Ce poulain bien né – il est le frère de Belle Allure (Peintre Célèbre),

la gagnante du Prix Vanteaux, Gr3), n’en était alors qu’à sa deuxième sortie et

a certainement manqué d’expérience. Cette fois, il peut prendre sa revanche sur

Soul City. Il ne faut absolument pas minimiser les chances des quatre français

et développer un complexe devant cette mini-vague anglaise. Les niveaux et

limites respectives de nos ressortissants sont encore difficiles à situer et

cette épreuve devrait nous en apprendre plus, en vue des futurs Groupes de

l’automne. Les limites de Racingisdreaming

(Fusaichi Pegasus) sont difficiles cerner... Il vient de remporter son maiden

avec la manière, à Clairefontaine, obtenant du même coup une JDG Rising Star. Ce Prix de la Rochette sera donc un

vrai test pour lui, en espérant que la piste ne soit pas trop souple. En effet,

ce poulain imposant a besoin de bon terrain pour pouvoir s’exprimer pleinement.

Le terrain ne semble pas être un problème pour Cafe Racer (Royal Applause), qui reste sur deux nettes victoires

dans des courses à conditions. Il n’a été battu qu’une fois, en débutant, par la JDG Rising Star Randonneur (Tale of The Cat), et son entourage a

préféré courir ici plutôt que de tenter une Listed à Deauville. Milanais (Dyhim

Diamond), qui n’est pas italien, reste, pour sa part, sur une excellente

prestation puisqu’il a pris la quatrième place du Prix Morny (Gr1), tout en

étant assez malheureux. Il n’a cessé de progresser durant cet été et ses

limites sont bien difficiles à définir. Sur la foi de ses deux dernières

performances, une victoire de sa part ne serait pas usurpée. Il ne faut pas

oublier qu’il a obtenu le rang enviable de premier français dans le Prix Morny.

Enfin, seule pouliche du lot, Queen

America (American Post) retente sa chance au niveau Gr3 après avoir pris la

troisième place du Prix du Calvados – Haras des Capucines (Gr3). En net progrès

depuis le mois de juillet, les poulains devront prendre la candidature de cette

lauréate des « Jouvenceaux et Jouvencelles » (L) très au sérieux.