Prix helios quercus

Autres informations / 04.09.2008

Prix helios quercus

MINTED AU DESSUS DES

AUTRES

Samedi 6 septembre, Craon. L’histoire de Craon et

d’Hélios Quercus est belle et douloureuse. C’est ici que le champion de Thierry

Maudet a remporté sa dernière course en septembre 2006. Il n’a pas recouru par

la suite et sa disparu sous le coup de coliques quelques semaines plus tard.

L’honneur est normal. Ce qui est plus original, c’est de trouver, au départ du

Prix Hélios Quercus, son propre frère, Rhodes

Quercus (Diableneyev). Pour le moment, en deux tentatives, il n’a pas

montré autant de classe que son glorieux aîné et le voir s’imposer ici serait même

une surprise. Dès lors, il semble plus intéressant de regarder de près l’opposition.

Celle-ci est constituée principalement par Minted

(Clodovil). Prometteur à 2ans en remportant ses deux premières courses avant de

décevoir dans le Prix d’Arenberg (Gr3), il est revenu tardivement à la

compétition cette année. Après une course de remise en condition, il a remporté

sa seconde sortie avec la manière. Dès lors, malgré son poids, il est logique

d’attendre une confirmation de sa part, même si King Greeley (Mr Greeley) devrait lui donner du fil à retordre. Ce

bon finisseur a largement les moyens d’accrocher ce Prix Hélios Quercus à son

palmarès. La représentante d’Henri-Alex Pantall, Bergamask (Kingmambo) peut elle aussi l’emporter. Elle compte

plusieurs bonnes tentatives, mais vient d’être devancé, avec le même écart de

poids que samedi, par King Greeley. Alex Pantall n’en attend pas moins

« une bonne sortie sur un parcours qui devrait lui convenir. »