Prix marittimo

Autres informations / 28.09.2008

Prix marittimo

Personne ne voulant réellement se dévouer pour assurer le tempo durant

les premiers hectomètres c'est finalement le grandissime favori, Bel Empereur,

qui prenait ses responsabilités, passant aux tribunes détaché de 3 ou 4

longueurs de Vent des Aigles, Roc du Sablon et Samsara Sei. Les autres

compétiteurs venaient en retrait. Très brillant, approximatif dans ses sauts,

Bernando fermait la marche en compagnie d'Australian Fighter. Bel Empereur

allait chercher l'appui de la lice extérieure dans la ligne d'en face précédant

assez nettement Samsara Sei, elle-même détachée de Vent des Aigles et Roc du

Sablon. Australian Fighter n'allait pas tarder à faire mouvement venant

librement se positionner en troisième position à l'entame du dernier tournant dans

le sillage de Bel Empereur et de Samsara Sei. Vent des Aigles et Roc du Sablon

commençaient à donner des signes de lassitude au contraire de l'inexpérimenté

Key Moon qui amorçait un beau rapproché. Bel Empereur et Samsara Sei semblaient

longtemps devoir se disputer la victoire dans la phase finale mais Key Moon

concluait le plus plaisamment, en dedans, pour venir sûrement prendre la mesure

de Samsara Sei dans les 50 derniers mètres. En retrait, Bel Empereur marquait

le pas, en dehors, résistant toutefois d'extrême justesse au retour de son

voisin de box, Australian Fighter, venu bien conclure après avoir pourtant

commis une faute à la double barrière. Bernando n'a jamais donné le moindre

espoir à ses nombreux preneurs, concluant à distance.

 

PRIX VIOLON II

Beaucoup de coups de théâtre dans ce gros handicap pourtant peu fourni

en partants. Ainsi les très en vue Palk et Arctic Farandol, rapidement en

difficultés, ont été arrêtés dans la ligne d'en face alors que Mandarin

d'Oudairies s'accidentait au brook, City Note, alors dans son sillage, venant

le percuter allant à terre. Fautif au gros open-ditch, Gouidal Bihan et

Montzar, alors en bon rang, perdaient des rangs. Pendant ce temps, Mayev,

animateur de la première heure, marquait le pas laissant le commandement à

Smabelle qui prenait ses distances avec le reste du peloton, dans le dernier

tournant, pénétrant détachée dans l'ultime ligne droite. Nedji Vallis se

lançait à sa poursuite, imité peu après par Royal Palois qui regagnait beaucoup

de terrain, en dedans. Smabelle semblait dominée à la réception de l'ultime

difficulté mais elle allait redonner un superbe coup de reins, au centre de la

piste, revenant prendre la mesure de Royal Pallois. Auteur d'une bonne rentrée,

Nedji Vallis conservait sûrement le second accessit devant Mon Milord, bon

finisseur et Natchez de Kerser, venu librement en première ligne au bout de la

piste intérieure avant de plafonner pour finir devant se contenter de la 5e

place. Montzar était un lointain sixième...

 

PRIX DE CHAMBLY

Joli doublé des élèves de Robert Collet dans ce premier temps fort du

jour où Bonita du Berlais a résisté jusqu'au bout à la belle attaque finale de

sa compagne de box et presque homonyme, Baraka du Berlais. Toujours vues à

proximité de la grande animatrice, Khorkina, dans une compétition qui a manqué

de sélectivité, les deux pouliches cantiliennes sont venues sûrement prendre la

mesure de la fille de Majorien, entre les deux dernières haies, avant de se

retrouver seules aux prises, sur le plat, Bonita, en dehors, résistant

courageusement à Baraka, à son extérieur. En retrait, Avenue Marceau, fautive

à  la haie du pavillon et longtemps vue

en toute dernière position, légèrement décollée, soutenait bien un effort

entamé à mi-ligne d'en face pour s'emparer d'une très honorable troisième

place. Khorkina conservait la 4e place devant Tekila de l'Orme, constante

figurante, mais qui n'avait pu répondre à l'accélération finale.

 

PRIX PETIT FONTAINE

Pour ses premiers pas en steeple, l'imposant Klark a « réalisé un

truc » s'imposant sûrement, sur le plat, malgré une faute très sérieuse au

brook. A cet instant du parcours, le pensionnaire de Marcel Rolland galopait en

trois ou quatrième position, à portée de fusil du grand animateur, Saphir des

Bois, mais il allait sérieusement rétrograder sur cet incident. Grégory Adam ne

s'est pas affolé pour autant laissant à son partenaire le soin de se

rééquilibrer avant de se lancer à la poursuite de Saphir des Bois, à son

intérieur, sur le plat, en disposant sûrement dans les 100 derniers mètres.

Saphir des Bois conservait sûrement l'accessit d'honneur devant Fol Archange,

constant figurant et venu un instant faire illusion pour le succès, au saut de

la dernière difficulté, en dehors. Venue intégrer le quatuor de tête après la

rivière du huit, Pennylane n'a pu répondre à l'accélération finale devant se

contenter de conclure en tête des battus juste devant Qrock. Déception avec

Quick Fire qui n'a jamais été en course...

 

PRIX PAUL'S CRAY

Arrivée très disputée dans ce premier handicap sur les balais pour

poulains et pouliches de 3ans. En effet, pas moins d'une douzaine de

compétiteurs avait encore sa chance pour la victoire à mi-tournant final où la

quasi totalité du peloton se tenait en 4 ou 5 longueurs. Récente acquisition à

réclamer du toujours redoutable Jean-Paul Gallorini, La Trattoria était encore

aux derniers rangs mais elle allait progresser librement, en pleine piste,

franchissant en force l'ultime difficulté, non sans quelque peu percuter Wendy

du Berlais, avant de prononcer un bon changement de vitesse, sur le plat,

s'imposant de très haute lutte. Longtemps compétitif pour la victoire après

avoir intégré le groupe de tête dans la ligne d'en face, Overlord devait

finalement se contenter de sauvegarder l'accessit d'honneur devant la

courageuse Wendy du Berlais, toujours vue dans la bagarre. Shmabeni, en dehors,

n'avait jamais quitté la première ligne, devant toutefois se contenter de

conclure en tête des battus devant Glenferness qui n'a pas mal conclu. Bint

Elamal a mieux couru que ne l'indique son classement, ne bénéficiant pas du

meilleur des parcours...

 

PRIX DE MAISONS-LAFFITTE

Joli coup de deux réalisé par Marcel Rolland dans cette réunion

automnale où son très prometteur, Questarabad, a effectué une rentrée

victorieuse. Le tempo n'était pas très soutenu en début d'épreuve où le futur

lauréat était d'ailleurs assez brillant et Dean Gallagher décidait de venir au

commandement, associé à Grivette. Tous deux précédaient d'une franche longueur,

à un tour du but, Questarabad, en dedans, et Melcastle, alors que Désirée des

As et Rosy de Cyborg venaient ensuite. Quondor de Kerser fermait la marche.

Quenta des Bordes faisait bande à part, tout en dehors. Les positions

n'allaient pas beaucoup évoluer dans la ligne d'en face où le train était

devenu plus soutenu et régulier sous l'impulsion de Grivette, en dehors, qui

était bientôt rejointe par Désirée des As, le long du rail. Questarabad et

Melcastle étaient à proximité alors que Sherkan du Berlais avait fait

mouvement. Grivette accélérait en progression dans le dernier tournant mais

Questarabad conservait son sillage avant de venir lui porter l'estocade, à son

intérieur, sur le plat. Derrière ces deux 4ans qui ont survolé les débats,

Quenta des Bordes revenait ressaisir la 3e place devant Rosy de Cyborg qui

avait fait bonne contenance jusqu'au bout et Melcastle qui avait marqué le pas.

Quondor de Kerser a éjecté son jockey à la réception de l'ultime difficulté

alors qu'il était dominé.

 

PRIX MANDARIN

Battu d'assez peu, en première épreuve, l'incontournable François-Marie

Cottin a pris sa revanche, en 2e, sellant un jumelé gagnant composé d'Oniraloin

et de Xénon. Le premier cité ne s'est pas embarrassé de tactique, prenant

rapidement le train à son compte, détaché, avant de franchir magnifiquement

toutes les difficultés pour repartir de plus belle dans le dernier tournant,

s'imposant dans un canter ! Dix longueurs plus loin, Xénon, toujours vu dans la

chasse derrière son voisin de box s'adjugeait une toute aussi nette 2e place

devant Exarque qui l'avait longtemps accompagné avant de nettement marquer le

pas dans les 500 derniers mètres conservant d'autant plus facilement le second

accessit que Clarvic, qui semblait avoir sa mesure, n'a pu éviter la chute sur

l'ultime difficulté. All Liceworld, honorable finisseur venait s'emparer de la

4e place devant Sisco Gyp, constant figurant.

 

PRIX GRANDLIEU

Plus revu en compétition depuis avril 2007, L'Elu a rapidement

joué les « filles de l'air » passant aux tribunes, à un tour du but,

près de quinze longueurs devant Remember Rose qui était accompagné par Brave

Mansonnien. Sang Dolois et Lucky du Berlais progressaient tout en dehors.

L'arrière-garde était composée de Mildon, Saint Rock Plage et Pensamor. Le

leader ne perdait rien de son avance dans la ligne d'en face, bien au

contraire, comptant à un instant près d'une centaine de mètres d'avance. La

chasse n'allait pas tarder à s'organiser, sous l'impulsion de Brave Mansonnien

et de Lucky du Berlais. Polar Rochelais n'était pas loin. Remember Rose venait

ensuite. Sang Dolois était battu. L'Elu avait encore le meilleur à l'entrée de

la dernière ligne droite mais le peloton fondait sur lui et il était nettement

dominé lorsqu'il allait à terre au saut de la double barrière. Brave Mansonnien

et Lucky du Berlais se retrouvaient aux prises, en dehors, bientôt rejoint par

Polar Rochelais qui refaisait beaucoup de terrain, en dedans, sur le plat.

Après une belle passe d'armes, Lucky du Berlais s'imposait finalement devant

Brave Mansonnien et Polar Rochelais qui s'inclinaient avec les honneurs. En

retrait, Remember Rose devait se contenter de la 4e place, n'ayant jamais pu

jouer un rôle actif lors du sprint final.