Retour craon

Autres informations / 08.09.2008

Retour craon

 

BECOMES

YOU DEVIENT GRANDE

 

Lundi 8 septembre, Craon. Passer du dernier au premier rang n’est

jamais chose aisée (même dans les mini-pelotons). En particulier à Craon. C’est

pourtant ce qu’a réussi à faire Becomes

You (Lomitas) dans le Baileys Critérium de l’Ouest (L). Déjà, lors de sa

victoire, à Deauville, sur le sable, le 22 août, nous avions pu nous rendre

compte que Becomes You était une pouliche en progrès et en devenir. La

représentante de la Marquise

de Moratalla dominait alors Entre Deux

Eaux (Ange Gabriel), lauréate quatre jours plus tard de son maiden à

Clairefontaine. C’est donc plus qu’une confirmation que réalise Becomes You

lundi et ses limites sont assez difficiles à cerner, même si, bien entendu, il

ne s’agit sans doute pas d’une pouliche de Prix de Diane (Gr1). Gilles Forien,

le représentant de la

Marquise, est resté assez prudent sur les degrés d’ascension.

« Nous allons évidemment essayer de monter au niveau au dessus avec toutes

les incertitudes que cela comporte. ». On peut noter Becomes You présente

quelques analogies avec sa mère, Joyeuse Entrée (Kendor). En effet, à 2ans, celle-ci

avait aussi montré beaucoup de moyens remportant en fin d’année le Prix

d’Aumale (Gr3). Christophe Lemaire, qui découvrait Becomes You, nous disait

après la course : « Je l’ai montée pour un accessit en position

d’attente. Elle a produit une belle accélération comme à sa sortie précédente

[gagnante à Deauville, ndlr]. Elle a vraiment gagné plaisamment et possédait

encore des ressources en passant le poteau. C’est une pouliche qui a beaucoup

de cœur en dépit d’un physique léger. »

L’une

des deux pensionnaires d’Henri-Alex Pantall, Vital Body (Gold Away), a

également laissé une belle impression pour venir déborder Doriana (Kendor), qui

avait pris l’avantage et a longtemps fait figure de lauréate. En se classant deuxième,

Vital Body confirme sa performance en débutant, où elle avait battu Topclas (Kutub), lauréat de l’important

Prix des Roches Noires (Course B), à Deauville depuis. « Elle est restée dans

les boîtes comme la dernière fois à Clairefontaine, nous expliquait Henri-Alex

Pantall. Cela semble devenir une habitude chez elle. Elle a très bien fini en

produisant une belle accélération. Ce qu’il faut remarquer dans cette épreuve,

c’est que les deux pouliches qui étaient pointées en queue du peloton ont fait

l’arrivée. »

 

La

co-favorite, Doriana, très belle au rond, a donc longtemps donné l’impression

de pouvoir gagner. Finalement, elle doit se contenter de la troisième place,

étant cette fois devancée par Vital Body qu’elle venait de précéder à

Clairefontaine. « Elle a produit un effort important et s’est beaucoup

reprise devant, nous disait Alain de Royer Dupré. Je ne pense pas qu’elle ait

réalisé sa meilleure valeur aujourd’hui. »

Quant

à Los Gigantes (Kendor), le favori, il a fait un effort final honorable, mais

sans pouvoir menacer le trio de tête. Même s’il se montre assez décevant, il ne

faut peut-être pas le condamner trop vite, car il a certainement encore des

progrès à accomplir. Enfin, on notait de la déception chez Henri-Alex Pantall a

propos de la bien née Prize Magic (Elusive Quality), qui termine dernière sans

avoir pu faire réellement illusion : « Elle s’est contractée et n’a

pas respirée. C’est une fausse course. »