Strasbourg

Autres informations / 29.09.2008

Strasbourg

PRIX DU MAIRE CHRETIEN

GLASS

Gonscharow, Rivière du

Moulin et Red Wolf, tout en dehors, ont été les plus prompts à l'ouverture des

stalles, la seconde citée ne tardant pas à s'emparer du commandement, imprimant

un train soutenu. La partenaire de William Mongil avait toujours le meilleur

dans le dernier tournant, détachée de Gonscharow qui précédait Red Wolf.

Saalewüste n'allait pas tarder à faire mouvement se lançant à la poursuite de

Red Wolf qui avait pris nettement le meilleur, à mi-ligne droite. Soutenant

magnifiquement son effort la pouliche germanique venait s'imposer assez

sûrement dans les derniers décamètres devant Red Wolf, à son intérieur, qui

n'avait pu repousser cette attaque. Encore pointé en léger retrait au bout de

la ligne d'en face, Lobau a conclu dans une belle action venant régler le

constant figurant, Gonscharow, pour l'octroi du second accessit.

 

CHALLENGE DE HAIES DES

4ANS

Bien qu'effectuant

conjointement sa rentrée, en compétition comme sur les balais, Synaptique a

rapidement pris le train à son compte précédant, à la mi-course, Wellrito, le

long du rail, et Garhyasi, à son extérieur. Colombe d'Or venait en léger

retrait accompagné par Sable des Ongrais qui attendait son heure. Demerara et

Major Fortune fermaient la marche. Les positions n'allaient plus beaucoup

évoluer jusqu'au bout du dernier passage de la ligne d'en face où le train

s'accélérait subitement. Si Wellrito rendait rapidement les armes, Synaptique

repartait de plus belle bientôt rejoint par Sable des Ongrais. Après une courte

passe d'armes, le poulain de Philippe Chemin se rendait sûrement maître de

celui de Guillaume Macaire. En retrait, Garhyasi, constamment vu dans la

bagarre, conservait nettement le second accessit malgré l'honorable fin de

course de Demerara. Colombe d'Or venait plus loin.

 

PRIX DU DONON

Comme c'est souvent le

cas sur les hippodromes de l'Est, les concurrents venus d'outre-Rhin se sont

taillé la part du lion s'emparant des quatre premières places de ce second

réclamer du jour. Installé rapidement au commandement en compagnie de son

compatriote, Genios, Orlik, a imprimé un train modéré avant de redémarrer dans

le dernier tournant en compagnie de son compagnon de route. Tous deux se

détachaient assez nettement de Linux, Antarctica et Amandien, toujours vus dans

leur sillage. Orlik prenait sûrement la mesure de son cadet, à la distance,

avant de filer au poteau. Genios marquait un peu le pas pour finir ne pouvant

résister au retour d'Antarctica, bonne finisseuse après avoir été, un instant,

prise de vitesse. En léger retrait, Cabari complétait le triomphe des « germans »,

devançant King Like qui a refait du terrain pour finir.

 

GRAND PRIX DE LA REGION

ALSACE

Fidèle à sa tactique de

prédilection, Daly Daly s'est rapidement emparée du commandement passant à un

tour du but devant Kocab et Solsiste qui formaient la 2e ligne. Sybelio, Refik

et Chiron, en 3e épaisseur, venaient ensuite alors que l'arrière-garde était

composée de Simonas et d'Emporio. Les positions n'évoluaient guère dans la

ligne d'en face où Daly Daly contrôlait toujours les opérations emmenant Kocab

et Solsiste. Le train s'accélérait en progression à l'amorce du dernier

tournant où Marek tentait un bel effort, en épaisseur, emmenant dans son

sillage Willywell. Daly Daly n'allait longtemps pouvoir répondre aux attaques

dans les 300 derniers mètres, Solsiste s'assurant le meilleur, peu avant la

distance, avant de filer au poteau vainement poursuivi par Kocab qui allait

devoir se contenter d'une nette 2e place. En retrait, Daly Daly, sur ses fins,

ne pouvait repousser l'attaque de Simonas, venu de loin conclure en trombe, en

pleine piste, pas plus que celle de Marek, probant quatrième malgré un parcours

défavorable.

 

PRIX DU CREDIT AGRICOLE

Venue rapidement se

positionner dans le sillage des leaders, Tharbad et Kazoma Kate, Patanegra a

ensuite sagement attendu son heure avant de passer à l'attaque dans la dernière

ligne droite prenant la mesure des animatrices, à la distance, avant de filer

au poteau. Encore ou huit ou neuvième position à la mi-course, Dingdong a

entamé un bel effort dans le dernier tournant, en épaisseur, qu'il a fort bien

soutenu jusqu'au bout, plongeant en dedans, à 200 mètres du but, avant de venir

arracher l'accessit d'honneur dans les derniers décamètres. Venue prendre seule

le train à son compte à un peu moins d'un tour du but, Kazoma Kate s'est

vaillamment défendue jusqu'au bout devant toutefois se contenter de la 3e place

devant Cruz del Sur, encore compétitif pour la victoire à mi-ligne droite, et

méritoire 4e compte tenu d'un parcours constamment accompli en épaisseur.

 

PRIX MARCEL MICHEL

Il n'y a eu aucun temps

mort dans cette compétition sur le steeple où Mick Bonito a rapidement imprimé

un rythme soutenu avant d'être relayé, à un tour du but, par Le Bazin qui

donnait une nouvelle impulsion à l'épreuve. Derrière ces deux leaders, Si Sol

et Mistral Boy étaient les seuls à pouvoir conserver le contact, Melanthus

venant plus en retrait. Ce dernier allait toutefois effectuer un bel effort à

l'amorce de l'ultime tournant mais Le Bazin repartait de plus belle. Mick

Bonito, que Steven Colas avait laissé un instant souffler, repassait à

l'attaque en compagnie de Mistral Boy. Bien que concluant dans une très

plaisante action, sur le plat, Mistral Boy ne pouvait remonter son compagnon d'entraînement,

Le Bazin. En retrait Mick Bonito n'avait pu soutenir la comparaison avec les

deux « Macaire » devant se contenter d'une très nette 3e place devant

Melanthus.

 

PRIX DU CONSEIL GENERAL

Dans un handicap de tenue

qui a manqué de sélectivité durant sa partie initiale c'est une attentiste,

Holystorm, qui est venue arbitrer les débats à l'issue d'une belle fin de

course, en dedans. Encore pointée en retrait des animateurs, Rafsad, Weardi et

Feet of Flames, la future lauréate a pu se rapprocher librement à l'entrée de

la dernière ligne droite avant de se lancer à la poursuite d'In Cavallo

Veritas, à mi-ligne droite, en disposant sûrement pour finir. In Cavallo

Veritas avait toujours figuré sur une 3e ligne, en seconde épaisseur, avant de

porter son attaque dans le dernier tournant, en 3e épaisseur, prenant un

instant le meilleur avant d'être dominé dans les 100 derniers mètres. Principal

animateur, Rafsad conservait de haute lutte la 3e place devant Weardi, toujours

vu dans son sillage, le long du rail et Mavialeva, bonne finisseuse, en léger

retrait.

 

PRIX DU DABO

Franck Blondel ne manque

pas de bras... c'est le moins que l'on puisse dire ! Et il l'a encore démontré

en « portant au poteau » Kalmuk dans ce – petit – handicap de

clôture. Longtemps vu en queue de peloton, le pensionnaire de Jean-Pierre Pelat

s'est lancé à la poursuite des leaders, dans le dernier tournant, venant dicter

sa loi dans les toutes dernières foulées face à Elektra King, auteur d'une

belle fin de course, en dedans. Le second accessit était également très

disputé, Laiedo, bon finisseur, venant s'en emparer tout à la fin malgré la

belle résistance offerte par le vieux Bereft qui avait eu un instant le

meilleur à mi-ligne droite avant de subir les attaques. Avec Classe a très

longtemps mené le bal, très détachée, avant de se « mettre au pas » à

l'amorce du dernier tournant.