Une « d » à plusieurs visages

Autres informations / 23.09.2008

Une « d » à plusieurs visages

CHANTILLY, Mardi 23 septembre

Grâce à ces conditions de courses avantageuses, le Prix

Epsom Race Course, course « D » sur     

les 1 .400 mètres de la moyenne piste, permet de rassembler des  concurrents venus d’horizons divers, ayant eu

parfois de plus hautes ambitions. Magnifiquement né, sa mère Field of Hope

ayant remporté le Prix de la Forêt (Gr1) en 1999, Ransom Hope (Red Ransom) n’a

pas encore été vu au niveau des courses principales mais cela ne saurait

tarder.

En effet, le protégé de Pascal Bary semble progresser à

chacune de ses sorties et avait signé une superbe deuxième place derrière un

certain Tamayuz (Nayef) dans le Prix des Aigles (course B). Bien sûr, il n’a

pas le palmarès de son illustre contemporain mais doit avoir les moyens de

briller à un bon niveau. Sixième d’un gros handicap à la mi-août, à Deauville,

sous un poids élevé, Race Driver (Domedriver) redescend de catégorie pour

retrouver le chemin du succès. Un chemin qui est toujours un plus pour une

pouliche. Après avoir débuté victorieusement sur 1.400mètres, Brass Damask

(Lemon Drop Kid) s’est aventurée sur des distances plus courtes, tout en s’y

comportant bien. Le retour sur un tracé sans doute plus à sa convenance

pourrait la mettre de nouveau sous les projecteurs. Japan (Key Royal) possède,

elle, un profil différent de ses adversaires. Achetée « à réclamer » suite à

son succès dans cette catégorie le 24 août, elle vient de s’imposer sur

l’hippodrome cantilien, avec une certaine marge et semble en plein progrès.

Elle passera ici un vrai test. Gagnant d’une course « F » à Saint-Cloud, Taking

Part (Diesis) reste sur une cinquième place derrière la très bonne Oceane Music

(Oceane of Wisdom) qu’il doit confirmer.