Une ligne formidable

Autres informations / 23.09.2008

Une ligne formidable

Le Prix de la Maniguette mettra aux prises sept poulains de

2ans donc, toujours sur les 1.600mètres de la piste du Jockey-Club. L’un

d’entre eux possède une ligne absolument imparable. Il s’agit du protégé de

David Smaga, Handsome Maestro (Dansili). Septième de Naaqoos (Oasis Dream) lors

de ses débuts, il a ensuite triomphé devant un certain Calvados Blues (Lando).

Celui-ci a depuis enlevé avec une certaine assurance le Prix des Chênes (Gr3),

samedi dernier. Handsome Maestro doit donc confirmer ce mardi cette ligne et

s’imposer. Il en a largement les moyens. Face à lui, un inédit né dans la

pourpre, qui lui disputera la position de favori : Le Roc (Montjeu).

Pensionnaire d’André Fabre, sa mère n’est autre que Lady Vettori (Vettori)

lauréate du Prix du Calvados (Gr3) en 1999, qui a produit notamment

l’excellente Bal de la Rose (Cadeaux Genereux), héroïne du Prix La Sorellina

(L.) en 2007. Si le grand entraîneur cantilien présente son protégé face à des

adversaires relativement plus expérimentés, c’est que Le Roc doit être tenu en

estime. Sa candidature doit donc être suivie avec le plus vif intérêt. Petit

clin d’œil de l’histoire : son père Montjeu avait gagné ce Prix de la

Maniguette il y a dix ans, dès ses premiers pas. Autre sujet bien né : Trevimix

(Linamix) qui est le frère utérin de Trois Rois (Anabaa), troisième du Prix

Greffulhe (Gr2) au printemps, peut débuter victorieusement, comme son compagnon

d’entraînement, à la différence près qu’il commence sa carrière à 2ans et non à

3ans. Peut être est-il plus précoce. Lauréat dès ses débuts, Bleu Topaze

(Kouroun) va sans aucun doute monter en progression, comme beaucoup de

pensionnaires de Jean-Marie Béguigné. Bon troisième à Chantilly, Stricke (Della

Francesa) suit la filière des bonnes courses à conditions pour 2ans avec le

secret d’espoir d’y décrocher un premier succès.