Zarkava en route vers sa destinee

Autres informations / 14.09.2008

Zarkava en route vers sa destinee

Dimanche  14 s e p t e m b r e , L o n g c h a m p . Trois mois déjà que nous n’avons plus vu en piste la grande championne Zarkava ( Z a m i n d a r ) . C’était à l’occasion du Prix de Diane (Gr1), qu’elle remportait de  toute  une classe devant une opposition composée des meilleures pouliches françaises (Gagnoa, Goldikova, Proviso…). Dès lors, considérée comme invincible chez les pouliches, la possibilité de courir l’Arc avait été évoquée. Nous y sommes presque, mais, auparavant, Zarkava aura un (léger) examen à passer, le Qatar Prix Vermeille (Gr1). Léger, car elle ne rencontrera une fois encore que les pouliches, mais examen tout de même, car elle débutera sur la distance de 2.400m. Toutefois, connaissant sa classe et ses qualités, cette « découverte » ne devrait pas lui poser de problème. Cette belle mécanique n’est donc pas près de s’enrayer mais, en début de semaine, un grain de sable a voulu se mettre dans l’engrenage. En effet, mardi matin, Zarkava a fourni un travail jugé « moyen », ne parvenant pas à prendre la mesure de sa sparring-partner Light Green (Blush Rambler). Toutefois, son entraîneur, Alain de Royer Dupré, s’est voulu rassurant ensuite, expliquant connaître les raisons de ce travail en demi-teinte. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter et Zarkava devrait être en mesure de fournir sa vraie valeur avant de continuer sa route qui la mènera jusqu’à une participation à l’Arc.

 

Derrière Zarkava, tout est ouvert

Dauphine de Zarkava dans le Prix de Diane, Gagnoa (Sadler’s Wells) n’avait pu ce jour-là inquiéter la fille de Zamindar. Ensuite, elle avait pris la 3e place des Oaks d’Irlande (Gr1). Elle retrouve Zarkava pour une seconde et certainement dernière manche (sauf si Gagnoa va vers l’Arc). Peut-elle prendre sa revanche cette fois ? Théoriquement, cela ne paraît pas évident, car elle avait été dominée de 3 longueurs à Chantilly, tout en courant sa meilleure valeur.

Outre Gagnoa, André Fabre présente Treat Gently (Cape Cross) et Turfrose (Big Shuffle). La première nommée est irréprochable et reste sur une 2e place, assez malheureuse, dans le Darley Prix de la Nonette (Gr3). Auparavant, elle avait remporté très courageusement le Prix de Royaumont (Gr2), sur 2.400m. La distance n’est donc pas un problème pour elle et elle devrait pouvoir jouer un bon rôle ici. Turfrose montre pour sa part des progrès au fil de ses sorties. Avec Zarkava, elle est la seule lauréate de Gr1 au départ. Elle sera aussi, avec Folk Opera (Singspiel), bonne lauréate du Darley Prix Jean Romanet (Gr2), une des deux seules 4ans de l’épreuve.

 

Aidan O’Brien attaque en nombre

Déjà titulaire de dix-neuf victoires de Gr1 cette saison (et bientôt 20 avec celle de Mastercraftsman dimanche), Aidan O’Brien délègue trois pouliches. Des trois, Ice Queen (Danehill Dancer) possède les meilleurs titres. Elle a pris la 2e place des Oaks Irlandaise, le 13 juillet, et n’a plus été revue depuis. Elle aura l’avantage d’être déjà très endurcie et appréciera le bon terrain. Entraînée par John Gosden, Dar Re Mi (Singspiel) possède aussi une solide expérience. Elle a une faculté à pouvoir encaisser ses courses sortant de l’ordinaire et sa 2e place derrière Lush Lashes (Galileo) le 22 août à Newmarket lui procure une bonne chance ici.

 

Tangaspeed possible révélation

Pour son premier essai au niveau Gr1, T a n g a s p e e d (Vertical Sped) pourrait réaliser une performance de choix. Elle reste sur une tentative assez malheureuse dans le Prix Minerve (Gr3) et sera plus à l’aise sur la Grande Piste de Longchamp. On connait sa faculté à finir très fort et, dans cette épreuve où il y aura certainement du train, elle peut s’octroyer une belle place.