Goldikova sur les traces de miesque

Autres informations / 23.10.2008

Goldikova sur les traces de miesque

Arrivée en début de semaine, Goldikova (Anabaa) s’est

exercée mardi matin sous l’œil de Freddy Head. Celui-ci espère qu’elle est

aussi bonne que Miesque (Nureyev), qui est restée dans les mémoires

outre-Atlantique pour son doublé dans le Breeders’ Cup Mile (Gr1), une épreuve

que prépare l’exceptionnelle pouliche des Frères Wertheimer. L’entraîneur a

déclaré au Racing Post : « Je

pense qu’il est dur de la comparer à Miesque. Elles n’ont pas eu le même début

de carrière. Je ne sais pas si Goldikova est aussi bonne que Miesque mais c’est

possible. C’est une vraie championne. Elle a tout pour bien courir car elle a

de la vitesse et est facile à monter ce qui n’était pas le cas de Miesque. »

Rendez vous samedi pour savoir si Goldikova est de la trempe de Miesque.

GARY STEVENS : UN AVIS PLUS QU’AUTORISE

Jockey de légende aux 5000 victoires mais aussi acteur dans

le long métrage « Pur Sang », Gary Stevens s’est confié au Racing

Post au sujet de la nouvelle piste en polytrack de Santa Anita. Pour lui, la

piste se situe « entre le dirt et le

turf. Elle ne favorise pas les chevaux allants ou les animateurs. Mais elle

permet aux chevaux de gazon de bien courir. Par conséquent, je pense que les

chevaux européens pourront réussir. D’ailleurs, j’aime beaucoup Raven’s Pass

(Elusive Quality) qui disputera le Breeders’ Cup Classic (Gr1). J’ai discuté

avec son jockey de samedi, Frankie Dettori. Il m’a dit que le cheval avait très

bien travaillé à Lingfield sur la piste synthétique. Ce ne sera donc pas un

cavalier seul de Curlin (Smart Strike).

BUSHRANGER, EN VUE DANS LE « JUVENILE »

Brillant lauréat des Middle Park Stakes, Bushranger

(Danetime) va représenter l’entraînement du jeune David Wachman, le gendre de

John Magnier. Candidat au récent Breeders’ Cup Juvenile Turf, il oscille

actuellement entre 6-1 et 11-2 chez Coral et entre 5-1 et 6-1 chez William

Hill. C’est dire si l’on croit aux chances du fils de Danetime dans les iles

britanniques.

ZENYATTA GRANDE FAVORITE DU « LADIES’ CLASSIC »

Pouliche invaincue en six courses, Zenyatta (Street Cry) a

été promue favorite du Breeders’ Cup Ladies’ Classic (Gr1). Impressionnante à

voir évoluer, elle est de plus bien née puisque son père Street Cry

(Machiavellian) est très influent aux Etats Unis. Son mentor a déclaré :

« C’est une pouliche versatile mais

je pense qu’elle sera prête ».

CURLIN-DUKE OF MARMALADE : UN CARTON POUR HONG KONG

La liste des invités pour les épreuves internationales de

Hong Kong du 14 décembre a été dévoilée. Les deux stars Curlin (Smart Strike)

et Duke of Marmalade (Danehill) qui s’affronteront samedi lors du Breeders’ Cup

Classic (Gr1) sont conviés tous les deux à participer à la prestigieuse Hong

Kong Cup (Gr1) sur 2.000m. Reste à savoir si après leur combat de ce week-end,

ils seront prêts à remettre les gants pour combattre de nouveau, après une

saison chargée.

PAUL ROY EST OPTIMISTE POUR SIXTIES ICON

Président du British Horse Racing Authority, l’équivalent

anglais de France Galop, Paul Roy est aussi le propriétaire de Sixties Icon

(Galileo), lauréat du St Leger (Gr1) en 2006 et candidat au Breeders’ Cup

Marathon. Il s’est confié au Racing Post : « Sixties Icon a galopé à Lingfield la semaine dernière avant de

s’envoler vers les Etats Unis. Il m’a plu cette saison. Il courra pour la

première fois sur une piste synthétique mais cela devrait lui convenir par

rapport aux échos que nous avons eu. Jeremy Noseda est très content du cheval

et nous pensons qu’il a une bonne chance. Après cette course, il est possible

qu’il aille à Hong Kong ou au Japon. »