Puszta des mottes dans les dernières foulées

Autres informations / 23.10.2008

Puszta des mottes dans les dernières foulées

 « C’est vraiment

une jument saisonnière et je la retrouve comme au tout début d’année ou à

l’automne de ses 3ans quand elle remportait le Prix des Guilledines. »

Yann Poirier, qui entraîne la jument AQPS de 5ans avec sa femme Anne-Marie,

nous livre ce constat après la victoire de sa représentante, obtenue dans les toutes

dernières foulées.

Très brillante à 3ans, elle avait conclu sa saison par une

victoire sans appel dans l’épreuve de Durtal qui sacre en général la meilleure

pouliche de sa génération. Après une saison 2007 tronquée par des soucis de

santé, la fille de Useful a livré un été 2008 décevant. Avec sa victoire dans

le Prix Glorieuse, elle confirme sa forme retrouvée, déjà annoncée le 14

septembre lors d’une victoire à Châteaubriant.

Jérôme Guihéneuf a monté la course parfaite en plaçant la

future lauréate en 5 ou 6e position avant de la lancer en pleine

piste et de venir subtiliser sur le fil la victoire à Qhristine (April Night).

Cette dernière avait galopé en début de parcours à l’extérieur de Puszta des

Mottes avant de rejoindre la ligne de tête, composée de la favorite et

animatrice Quizas Jolie (Video Rock) et de Quaspia (Fragrant Mix). C’est la

grise Qhristine qui a lancé la première les hostilités débordant

irrémédiablement Quizas Jolie. Seule Quaspia lui résistait un peu. Mais Puszta

des Mottes regagnait mètre par mètre son retard pour l’épilogue que l’on sait.

Pour l’anecdote, les deux premières ont été élevées dans le

Maine-et-Loire, à quelques kilomètres de distance : la première à

Soucelles par l’élevage des Mottes (famille Poirier) et la seconde à

Soulaire-et-Bourg par le Haras de la Rousselière (Nelly et Pierre de la Guillonnière).

Plusieurs de ces juments se retrouveront dans l’ultime joute

d’importance pour cette génération : le Prix Chloris à Saint-Cloud, le 22

novembre. « Ce sera la dernière course de Puszta des Mottes avant son

entrée au haras », nous a annonce Yann Poirier.