Qatar prix de l’abbaye de longchamp

Autres informations / 03.10.2008

Qatar prix de l’abbaye de longchamp

LE SPRINT DU SACRE POUR MARCHAND D’OR

Immédiatement après la victoire de Marchand d’Or (Marchand de Sable) dans le July Cup (Gr1) le 11

juillet à Newmarket, Freddy Head avait les yeux tournés vers le Prix de

l’Abbaye de Longchamp (Gr1). « Gagner trois Gr1 différents, ce serait

formidable. On arrive à ce niveau là dans un cercle très restreint de

champions. » Après son triplé ( !) dans le Prix Maurice de Gheest

(Gr1) à Deauville, son triomphe dans le July up (Gr1), Marchand d’Or s’aligne

donc pour un sacre absolu dans l’Abbaye. Il s’agit de sa première tentative

dans ce sprint, les années précédentes, le représentant de Mme Jean-Louis Giral

ayant été orienté vers le Prix de la

Forêt (Gr1). Si la distance de 1.000m est peut-être un peu

courte pour ses réelles aptitudes, Marchand d’Or s’est montré, à 5ans, au

sommet de son art. Dorénavant plus vite sur jambes, il est devenu

officiellement le sprinter européen n°1 et sera le cheval à battre. Il possède

actuellement un rating de 120 attribué par la Fédération

Internationale des Autorités Hippiques qui le place à égalité

avec Kingsgate Native (Mujadil), absent de ce tournoi.

 

Une délégation

française très concentrée

Comme toujours, la délégation française sera un peu la

portion congrue d’un champ pléthorique de 20 concurrents. En soutien à Marchand

d’Or, on ne compte que cinq nationaux. Le tour de France est donc rapide… Robert

Collet présente Mariol (Munir) qui a

empoché son épreuve cette année, le Prix de Ris-Orangis (Gr3) mais est resté

assez inconstant pour le reste. Tiza

(Goldkeeper) n’a aussi gagné qu’une fois dans la saison. Mais l’argument porte

plus car cette victoire est très récente, acquise dans le Prix de Meautry (Gr3)

à Deauville. Alain de Royer Dupré semble avoir retrouvé son sprinter. Only Answer (Green Desert) reste aussi

sur une victoire dans le Qatar Prix du Petit Couvert (Gr3, 1.000m). Ce succès

était son second de l’année, tous les deux acquis à Longchamp. Ce qui avait

fait dire, avec satisfaction, à Pierre-Yves Bureau (manager des effectifs Wertheimer

et Frère) : « Longchamp lui va si bien. » L’essai au niveau

supérieur est naturel et pour tout dire obligatoire. C’est Rock Harmonie (Rock of Gibraltar) qui s’est classée juste derrière

Only Answer dans le Petit Couvert. Pour son premier essai au niveau Groupe,

elle avait comblé de plaisir Christiane Head-Maarek. « Elle avait été

achetée pour son papier. Tout le reste est du bonus. » Que le bonus

continue. A moins que ce ne soit le super-bonus… Quant à Sarissa (Music Prospector), présentée par Pascal Bary, ses deux

sorties françaises n’ont encore rien montré.

 

Le danger Overdose

Hors les murs. Overdose n’appartient pas – encore ? –

au sérail européen des sprinters affiliés. Pourtant sa candidature sera la plus

observée, après celle de Marchand d’Or. Ce champion hongrois (lire page)

invaincu en dix sorties a, à chaque fois, mis ses opposants à plusieurs

longueurs. Il reste sur deux victoires de Groupes en Allemagne où il a

d’ailleurs déjà battu Mariol. Son entourage joue profil bas mais ne vient pas

sans ambition pour autant.

 

Fleeting Spirit,

pilier du pack anglais

Fleeting Spirit (Invincible Spirit) est la valeur montante

anglaise. Ce 3ans a déjà gagné deux Gr2 et reste sur 3e place

derrière Equiano (Acclamation) dans les

King’s Stand Stakes (Gr1). C’est d’ailleurs là que se situe la petite réserve à

son sujet : une absence de plus de trois mois. Equiano a l’avantage

d’avoir pris part aux Nunthorpe Stakes (Gr1) en août à Newmarket. Il a produit

un bon effort final pour obtenir la quatrième place. Sur une performance

précédente, deuxième de Marchand d’Or à Chantilly dans le Prix du Gros-Chêne

(Gr2), c’est l’outsider naturel du Marchand. Aux deux premiers rangs des

Nunthorpe, sprint huppé anglais, on trouvait Borderlescott (Compton Place) et National Colour (National Assembly). Le lauréat, un 6ans, obtenait

là sont « bâton de maréchal ». C’est loin d’être le cas de National

Colour, ex-champion sud-africain, détenteur de deux Gr1 en 2006. Pour

l’anecdote, il a croisé (et battu) dans cette vie antérieure Tiza, également

originaire de la pointe africaine.

 

Desert Lord : le

spécialiste

L’année 2008 de Desert Lord (Green Desert) est bien falote.

Rien de bien passionnant. Pourtant comment ignorer Desert Lord, lauréat de ce

Prix de l’Abbaye de Longchamp 2006 et troisième l’an dernier ? Le poids

des ans se fait évidemment sentir mais, à 8ans, une citation pour la troisième

fois à l’arrivée du sprint français majeur serait un bel exemple de longévité.

 

 

Le rating de

l’échelliste

MARCHAND D’OR             125

FLEETING SPIRIT               123

OVERDOSE                          123

EQUIANO                             121

BORDERLESCOTT              120

NATIONAL COLOUR         119

DANDY MAN                       118

TIZA                                       117

ENTICING                             114

ONLY ANSWER                  110

CAPTAIN GERRARD          110

DESERT LORD                     110

WI DUD                                 110

ABRAHAM LINCOLN        110

MOORHOUSE LAD             107

GREEN MANLISHI             106

STRIKE UP THE BAND      103

ROCK HARMONIE             102

BLUE MAMBAZO               100

SARISSA                               ?