Retours maisons-laffitte

Autres informations / 23.10.2008

Retours maisons-laffitte

 

PEACE CAMP : LE CAMP DE LA CLASSE

Jeudi 23 octobre, Maisons-Laffitte. Alain de Royer

Dupré nous avait déclaré à propos de Zarkava : « la capacité d’accélération de Zarkava

est l’apanage des grands champions ». Le changement de vitesse Peace Camp (Storm Cat) pour se rendre

maître du peloton d’inédites du Prix Astaria (Course F) a été réellement

impressionnant et fulgurant. Dès lors, peut-on parler d’un changement de

vitesse d’une championne ? Nous le pensons. Et la très belle impression

qu’elle a laissée est d’autant plus remarquable qu’elle a tiré en début de

parcours. Francis Graffard, représentant de Cheik Mohamed Al Maktoum, avait le

sourire après l’épreuve. « Elle nous

fait plaisir. Elle s’est montrée un peu allante et a eu un peu de mal à

négocier le virage, mais ensuite, ce fut impeccable. Elle est également bien

née. » En effet, sa mère, Loving Kindness (Seattle Slew), a

remporté le Prix du Calvados (Gr3) et fut troisième du Prix Morny (Gr1).

Achetée par Godolphin à la famille Niarchos « lors

d’un achat privé », nous apprenait Francis Graffard, elle n’a ensuite

disputé qu’une course à Dubaï.

Peace Camp, devrait réussir de

belles choses. Pourtant un doute plane sur son avenir en France car, en vertu

de l’accord convenu entre André Fabre et « Cheik Mo », la pouliche

pourrait rejoindre rapidement la bannière Godolphin. Que ce soit en France ou

ailleurs, nous aurons plaisir à la suivre et lui octroyons une JDG Rising Star.

La deuxième place de cette épreuve

d’inédites est au crédit d’une pouliche qui « galope » également. Il

s’agit d’Anthropologie (Okawango),

entraînée par Carlos Lerner. Sa propriétaire, Dominique Adès-Hazan, se montrait

satisfaite des débuts de sa protégée, nous expliquant : « Elle a eu un très bon comportement.

Ce qui est encourageant, c’est son changement de vitesse et le fait qu’elle n’a

pas peur de s’engager dans les chevaux. Elle a été choisie aux ventes Arqana

par Carlos. Anthropologie possède de la vitesse dans son pedigree. C’est la

sœur de Roseanna (Anabaa), qui avait remporté le Prix Yacowlef (L), en

2003. » Anthropologie, pouliche assez grande et très vivante, devrait

pouvoir prochainement ouvrir son palmarès sans problème.

 

Encadré

Très,

très bien née

Dire « bien née » pour Peace Camp est plutôt un euphémisme car

la pouliche est rattachée à une des plus belles familles mondiales qui prend

son origine – sans remonter aux temps antédiluviens – à Natalma (Native

Dancer), mère de… Northern Dancer (Nearctic). Développée par Stavros Niarchos

ensuite, à partir de Coup de Folie (Halo), cette branche est celle de

Machiavellian (Mr Prospector), Coup de Génie (Mr Prospector), Hydro Calido

(Nureyev) et Exit To Nowhere (irish River). Loving Kindness est une fille de

Coup de Folie, lauréate du Prix Morny (Gr1) et du Prix de la Salamandre (Gr1).

En terme de croisement, Peace Camp

procède du même principe que que le sprinter, désormais étalon, Statue of Liberty : Storm Cat et une mère par Seattle Slew.

  

 

SAND TIGER DéBUTE EN POULAIN SéRIEUX

Jeudi 23 octobre,

Maisons-Laffitte. La

première des deux courses d’inédits n’avait réuni que sept partants et, à

l’arrivée, c’est le pensionnaire d’André Fabre, Sand Tiger (Indian Ridge) qui s’impose. Il gagne en poulain très

sérieux et assez dur. Francis Graffard, représentant de « Cheik Mo »

en France, donnait son point de vue après l’épreuve : « Nous sommes satisfait de ses débuts, Sand Tiger gagne bien et le

fait de manière très sérieuse. Maintenant, il faut voir ce que vaut le lot

derrière et comment il va sortir de sa course. » L’avenir devrait donc

nous en apprendre plus sur ce poulain. En revanche, une donnée est connue et

mérite qu’on s’y arrête : son origine. Sa mère, Anayid n’a jamais paru en course, mais possède l’incontestable avantage

d’être une fille de l’étalon américain de tête AP Indy. Sand Tiger est son premier produit. Anayid a pour mère Aqaarid (Nashwan), qui a remporté le

Fillies’ Mile (Gr1) en Angleterre et a terminé deuxième des 1.000 Guinées (Gr1)

de Newmarket.

La deuxième

place de ce lot de débutants est revenue à Decoy

(Della Francesca). Uniquement sollicité aux bras pour finir, il a résisté

jusqu’au bout à Strike Ballot. Ce

fils de Smart Strike est assez grand

et n’est peut-être pas encore venu. Il devrait pouvoir afficher des progrès. Coronelli (Anabaa) n’a pas réussi les

débuts escomptés. Sa propriétaire, Dominique Adès-Hazan, nous expliquait :

« Ce n’était ni son terrain ni sa

distance. Il faudra le revoir… ».