Un dernier travail tranquille pour zarkava

Autres informations / 01.10.2008

Un dernier travail tranquille pour zarkava

Mardi matin, à 9h20, Zarkava (montée par Eric Alloix, son habituel cavalier) a fait 1.600m corde à droite sur les Aigles. Elle était accompagnée de deux leaders, Sindajan (Freddy di Fède) et Shadiyna (Mickaël Poirier). Contrairement à ce qui s’était passé lors de son dernier galop d’entretien avant le Vermeille, elle a cette fois collé immédiate-

ment au cheval qui la précédait. Puis lorsque son partenaire lui a demandé, elle est venue à l’extérieur et s’est détachée facilement, sans forcer.

« Eric Alloix l’a tempérée pour qu’elle ne revienne pas trop vite, nous a déclaré Alain de Royer Dupré. Elle lui a fait bonne impression. » Puis, un peu après :

« Elle a couru il y a moins de trois semaines. Il ne faut donc pas exagérer sur la quantité de travail. Volontairement, je n’avais pas mis dans le galop des chevaux trop forts. C’était un dernier travail de souffle pour qu’elle ne soit pas trop fraîche, sans non plus puiser dans ses réserves. Elle s’est montrée sérieuse. » Et enfin, sur la course de dimanche : « Je suis confiant. Mais avec les pouliches, le risque de déception existe parfois. Elle n’a pas eu une course dure dans le Vermeille. La seule nouveauté de dimanche, c’est qu’elle va rencontrer les mâles. Nous manquons de points de repères, par exemple avec un cheval comme Duke of Marmalade. Zarkava ne serait pas complètement pénalisée par un terrain très souple. Le lourd, ce serait autre chose… » De toute façon, le directeur de Longchamp prévoit un terrain à 3.4 pour samedi.

 

La pluie qui tombait et les 11°C mesurés sur les Aigles n’avaient pas découragé la cinquantaine de personnes venue assister au galop. D’après Mathieu Vincent, responsable du centre de Chantilly, ce fut d’ailleurs le galop le plus couru après ceux d’El Condor Pasa (1999) et de Deep Impact (2006). La majorité des spectateurs étaient des journalistes. On comptait notamment cinq équipes de télévision, dont celle de TF1, qui prépare un sujet pour le 20 Heures de samedi soir, et France3, qui doit diffuser des sujets dans les 19/20 de samedi et de dimanche ainsi que dans le 12/13 de dimanche, sans oublier Equidia, Canal+ et la BBC.