Doriana double la mise

Autres informations / 22.11.2008

Doriana double la mise

FONTAINEBLEAU, Vendredi 21 novembre

 « La performance de

Doriana augure une bonne année de 3ans, même si le programme pour les femelles

est difficile », nous a déclaré Jean-Hugues de Chevigny après le succès de sa

pouliche dans le Prix Zeddaan (L). Avec deux victoires de Listed à son

palmarès, la représentante d’Alain de Royer Dupré devra s’approcher des

épreuves de groupe l’an prochain. Et si ses performances n’ont pas l’envolée

des plus beaux succès de 2ans cette année, Doriana (Kendor) aura amplement son

rôle à jouer dans les belles courses de l’an prochain.

Placée en sixième ou septième position par son jockey,

Christophe Soumillon, arrivé à temps pour la Listed après avoir manqué ses deux

premières montes, Doriana s’est montrée dure à la lutte pour venir l’emporter

devant Mantadive (Okawango), surprenante dans un tel lot, et Lutèce Eria (Gold

Away) qui a très bien tenu sa partie en montant de catégorie après deux

victoires consécutives.

« J’ai pu la ranger dans le paquet, ce qui a joué en sa

faveur, nous a déclaré Christophe Soumillon. A Craon, j’étais venu un peu tôt.

» Ce jour-là, dans le Critérium de l’Ouest, Doriana prenait la troisième place.

Mantadive, « made in Rossio »

Réclamée par Carole Tranchant-Dassault au mois de septembre

et placée sous la responsabilité de Nicole Rossio, elle a dû s’accoutumer à «

l’entraînement Rossio » avant d’en arriver là où elle en est aujourd’hui, comme

le dit ellemême son entraîneur. « Lorsque je rentrais dans son box, elle ne

venait pas me voir, comme un vrai cheval de course provenant des plus grandes

écuries ! s’exclame Nicole Rossio, un brin d’humour dans le regard. Et puis, au

fil des jours, elle est devenue plus docile pour devenir plus

« ponette » ! Plus sérieusement, je trouve qu’elle progresse

à chaque sortie. Quand il l’avait montée, Ioritz Mendizabal m’avait dit qu’elle

devrait se plaire en terrain lourd. J’ai suivi son avis et je pense

qu’aujourd’hui, le terrain a beaucoup joué en sa faveur. Elle vaut une Listed.

Mais rien n’est arrêté pour l’année prochaine »

 Chausson Doré n’a pas

encore la pointure

Elue ??JDG Rising Star ??pour ses premiers pas au début du mois à

Saint-Cloud, Chausson Doré

(Hawk Wing) n’a pas trouvé son jour sur le parcours sélectif de Fontainebleau.

Elle termine sixième, après n’avoir pas eu toutes ses aises dans la ligne

droite. « Elle pêche un peu par manque d’expérience, nous a déclaré Laurent

Benoit, manager des intérêts de Peter Maher, propriétaire de la pouliche. Elle

est encore trop verte et a eu du mal à changer de jambe. On la reverra l’année

prochaine. »