Du sang bleu et du terrain lourd

Autres informations / 22.11.2008

Du sang bleu et du terrain lourd

PRIX ROSE ROYALE

 Pendant du Prix

Prince Bio, mais pour les femelles, le Prix Rose Royale a été dédoublé en deux

pelotons (lire notre encadré). Dans le premier, on retrouvera In The Mist

(Pivotal) qui sera la grande attraction de la course. En effet, elle est la

sœur utérine de la championne Grey Lilas (Danehill), lauréate du Prix du Moulin

de Longchamp (Gr1) en 2004. Entraînée par André Fabre, In The Mist est par

Pivotal (Polar Falcon) et ne sera donc pas dérangée par le terrain lourd. Etant

donné la forme des 2ans relevant de l’entraînement d’André Fabre, on peut

s’attendre à une bonne performance de cette pouliche, grise comme Grey Lilas. A

noter qu’elle sera montée par Mickaël Barzalona, un apprenti encore peu connu.

Solenzara (Marju) porte la casaque Oldham et dépend de

l’entraînement de Robert Collet, comme une certaine Albisola (Montjeu). Du fait

de ses origines, elle doit avoir de la vitesse. Elle est cependant difficile à

juger, car sa mère était inédite et n’a eu jusqu’à maintenant que Solenzara.

Salpare (King’s Best) dispose d’un papier intéressant. En effet, la

pensionnaire de Jonathan Pease est une fille de Salutare (Sadler’s Wells),

celle-ci étant une sœur de Montare (Montjeu) double lauréate du Prix du Conseil

de Paris (Gr2). C’est donc une nièce de cette dernière qui se présentera demain

en piste.

 

Sa mère ayant effectué la majorité de sa carrière sur de

longues distances, elle sera sans doute revue l’an prochain sur plus long, mais

ne va pas être dérangée par le terrain, ce vendredi. Low Key (Johannesburg) est

entraînée par Alain de Royer Dupré et porte les couleurs Parrish. Sa mère est

inédite et c’est son premier produit que l’on verra en piste. Elle est

néanmoins la fille de l’excellente Siberian Express (Caro), lauréate de Gr1.

Avventura (Johannesburg) est elle aussi le premier produit d’une mère n’ayant

jamais couru. Le lourd ne dérangeait pas son père Johannesburg (Hennessy), qui

avait gagné les Phoenix Stakes (Gr1) sur une piste pénible. Elles au Pluriel

(Marchand de Sable), élevée par le Haras de Bernesq, entraînée par John Hammond,

a les origines pour débuter honorablement à l’image de Dietrich (Anabaa), sœur

deMacorville (Diesis), placée de Gr1 sur 2.800m.

 

Le deuxième peloton du Prix Rose Royale a rassemblé dix

partantes suite au forfait de La Reine Noir (Rainbow Quest), une sœur utérine

de Lady Marian (Nayef). Une concurrente ressort du lot : Candidata (Kendor) est

la propre sœur du très bon Literato (Kendor), qui est de retour en France en

tant qu’étalon pour la saison 2009. Entraînée, comme Literato, par Jean-Claude

Rouget, Candidata est une postulante à la victoire, même si la pro-duction de

La Cibeles (Cardoun) est relativement jeune, et par conséquent difficile à

situer.

Villabella (Hernando) est le fruit d’un croisement de la

tenue sur la vitesse. Son père Hernando (Niniski) a rem-porté le Prix du

Jockey-Club 1993 (Gr1) sur 2.400m et sa mère, la véloce Villadolide (Anabaa) a

enlevé le Prix d’Arenberg (Gr3) sur 1.100m. Pour elle, le grand point

d’in-terrogation sera le terrain. De fait, les Hernando ne sont pas tous à

l’aise dans le lourd. Blue and Gold (Spinning World) est l’une des trois

représentantes de Sandrine Tarrou et sera montée par Thierry Jarnet, ce qui est

une indication. Ce sera le premier produit de Blue Story (Gold Away) vu en

piste, mais l’on peut penser que Blue and Gold est faite pour le mile, à la

lecture de son papier. Dynalosca (Dynaformer) est une fille de la bonne Kalosca

(Kaldoun), placée de groupe 2 à Santa Anita, à l’occasion de son ultime sortie.

Eclair de Lune (Marchand de Sable), entraînée par l’habile Yves de Nicolaÿ, ne

va pas être contrariée par le terrain car les produits de Marchand de Sable

(Theatrical) s’adaptent à tous les sols. Elle doit être capable de poursuivre

la belle série de son mentor dans les courses pour 2ans. Quoi qu’il en soit,

toutes ces demoiselles essaieront de prendre la succession d’Hapsburg (Anabaa),

lauréate du Grand Prix de Vichy (Gr3) cette année et lauréate de cette course

en 2006.