Gallilei : premier gagnant « royer dupré/de moussac »

Autres informations / 14.11.2008

Gallilei : premier gagnant « royer dupré/de moussac »

 

Autre

élément bien né, Gallilei (Ballingarry) a fait sien le Prix du Bois Notre Dame,

pendant de l’épreuve pour femelles, disputé précédemment. Il a ainsi apporté

une première victoire à l’association constituée de la famille de Moussac et

d’Alain de Royer-Dupré. Une récente association qui s’est faite après la

décision d’André Fabre d’entraîner en priorité les chevaux du Cheikh Mohamed Al

Maktoum. Et le nouveau tandem peut se féliciter d’avoir un poulain doté de

moyens intéressants qui a un pedigree flatteur à l’image de Shediyama. De fait,

sa mère, Spectacular Joke (Spectacular Bid), double lauréate de Groupe 3 a donné la vie, entre autres,

à Cox Orange (Trempolino) gagnante

de cinq Groupes 3 et placée de Groupe 2 aux Etats Unis et à Amonita (Anabaa), héroïne du Prix

Marcel Boussac (Gr1) en 2000. Gallilei a donc de qui tenir. Sur la piste, il a

gagné en trois foulées selon l’expression consacrée, passant le poteau arrêté

par son jockey. Le style de son succès a été prometteur et la suite de sa

carrière s’annonce sous de bons auspices. Le jumelé a été constitué de deux

produits de Ballingarry (Sadler’s Wells) puisque le deuxième est Ballistas (Ballingarry) qui a traversé

la piste à mi-ligne droite, conservant malgré tout le premier accessit. Le

protégé de David Smaga a prouvé qu’il avait beaucoup de courage à cette

occasion.