Rigane hausse le ton

Autres informations / 26.11.2008

Rigane hausse le ton

Mercredi 26 novembre 2008, Enghien. Le Prix Roger de Minvielle (L) est

l’officieux Grand Steeple Chase des 3ans d’Enghien. Il a attiré huit

prétendants prêts à en découdre sur un parcours de 3.400m relativement coulant.

Rigane (Assessor), qui vient de

remporter son premier succès en obstacle, directement en steeple – le 20

novembre – s’annonce redoutable. En effet, en deux courses sur le parcours de

ce mercredi, il s’est imposé et a pris une deuxième place. A l’issue de sa

victoire du 20 novembre, son mentor Jehan Bertran de Balanda nous avait

déclaré : « Je le préfère sur

le steeple d’Enghien. Nous allons voir comment il récupère pour décider de sa

prochaine course. Il pourrait courir le Prix Roger de Minvielle (L). »

Nous y sommes donc.

 

 

Jehan Bertran de Balanda : le tenant

du titre

Si

son entraîneur, par ailleurs très en forme en ce moment, a confirmé cette

option, c’est que le poulain, le seul AQPS du peloton, a récupéré de ses

récents efforts. Il tentera d’apporter une deuxième victoire consécutive à

Jehan Bertran de Balanda, qui a remporté l’épreuve l’an passé avec Sleeping Blue (Sleeping Car). Ce

dernier devançait alors une certaine Loulia

(Cricket Ball). Rigane devra cependant avoir à l’œil Bonita du Berlais (King’s Theatre), l’un des trois représentants de

Robert Collet. L’élève de Jean-Marc Lucas a effectué toute sa carrière sur

l’hippodrome d’Auteuil et découvrira celui d’Enghien. Quatrième du Prix Georges

de Talhouët-Roy (Gr2) et deuxième du Prix Bournosienne (Gr3), la partenaire de

Christophe Pieux possède suffisamment de classe pour gagner cette Listed. Il

faudra néanmoins qu’elle franchisse un palier sur les gros obstacles, elle qui

ne compte que deux troisième places à Auteuil, sur le parcours du huit. Les

deux autres pensionnaires de Robert Collet, Wendy du Berlais (Loup Solitaire) qui a déjà disputé trois courses

en dix sept jours, dont la dernière pas plus tard que dimanche dernier et Glenferness (Michel Georges) qui est

nettement barré au papier n’apparaissent pas comme des évidences.

 

La

Trattoria : la voie

« Jean-Paul Gallorini »

La

belle surprise de la course viendra sans doute de La

Trattoria (Majorien) achetée « à réclamer » par

Jean-Paul Gallorini et qui a, depuis, affiché de gros progrès. Ainsi a-t-elle

enlevé le Prix Paul’s Cray sur les balais de la butte Mortemart avant de faire

sien le Prix Agenois sur le parcours qui nous intéresse. Son mentor connaissant

depuis toujours une belle réussite avec ses achats « clés en main », La Trattoria pouvant le

confirmer ce mercredi.

 

Yannick Fouin, le troisième de

Maisons-Laffitte

Yannick

Fouin, qui a réalisé quoi qu’il arrive une belle saison, présentera deux

pensionnaires : Quart de Lino

(Trempolino) et Madame de Cœur

(Green Tune) pour tenter de prendre sa revanche sur son ancien patron, Jehan

Bertran de Balanda. Quart de Lino possède une ligne excellente. De fait, il

vient de remporter le Prix Vatelys sur le parcours qui nous intéresse devant

quatre de ses rivaux de ce mercredi : Wendy du Berlais, Rigane,

Glenferness et Pentacle (Anabaa Blue)

et il précédait également Misérable

(Discover d’Auteuil), vainqueur ensuite du Prix Congress (Gr2). Arrivant avec

de la fraîcheur sur la course, il n’a qu’à répéter cette ligne pour enlever

cette Listed. Madame de Cœur a l’avantage, comme beaucoup de ses rivaux, de

connaître le parcours puisqu’elle compte une victoire et une troisième place

sur les 3.400m d’Enghien. Fiable, elle paraît avoir une marge de progression

suffisante pour jouer un bon rôle ce mercredi. Cinquième du Prix Vatelys, Pentacle

est sous la responsabilité de Guillaume Macaire. Il a ensuite gagné à Nîmes ce

qui est, somme toute, insuffisant pour briller dans un lot tel que cette

Listed.