Seeking the gold est à la retraite

Autres informations / 13.11.2008

Seeking the gold est à la retraite

Multiple lauréat de Groupes 1, l’étalon Seeking The Gold (Mr Prospector), 23ans, a été mis à la retraite

mais va resté stationné à Claiborne Farm, dans le Kentucky où il a réalisé sa

carrière de reproducteur. Père de nombreux champions dont le plus connu est –

surtout en Europe – Dubaï Millennium

ou encore de Jazil, gagnant des

Belmont Stakes (Gr1), Seeking the Gold est aussi le père de Flanders et Heavenly Prize, les top pouliches américaines de 2 et 3ans en 1994.

Encore au tarif très sélectif de 125.000$ en 2008, Seeking the Gold a

« laissé sa marque à jamais dans

l’industrie des courses », a commenté au TDN Bernie Sams de Claiborne Farm.

« C’était un super cheval de course

et un top étalon » a-t-il ajouté. Titulaire de huit victoires et six

places en quinze sorties, l’élève de la famille Phipps, était entraîné par Shug

Mc Gaughey. Le fils de Mr Prospector a, notamment, remporté le Super Derby

(Gr1) et les Dwyer Stakes (Gr2 à l’époque). Il a surtout laissé, dans les

annales, les souvenirs de magnifiques luttes avec Forty Niner (Mr Prospector). Deux fois battu par ce dernier dans

les Haskell Invitational Handicap (Gr1) et Travers Stakes (Gr1), il a terminé

son année de 3ans par une nouvelle deuxième place, dans le Breeders’ Cup

Classic (Gr1). S’il prenait alors sa revanche sur Forty Niner (4e),

il était précédé par Alysheba (Alydar), cheval de l’année américain. Moins

percutant à 4ans, Seeking The Gold est finalement entré au haras avec un compte

en banque de 2.307.000$.