Un « grand camp » de bon niveau

Autres informations / 21.11.2008

Un « grand camp » de bon niveau

Le Prix du Grand Camp (L) est une sorte de Grand Prix de Lyon (L) automnal et rassemble souvent de meilleurs compétiteurs que celui-ci.

Disputé sur la distance classique de 2400m, cette course principale a parfois révélé des chevaux de groupes comme en 2001, lorsque Califet (Freedom Cry) s’imposait. Un an plus tard, le pensionnaire de Guy Cherel finissait 4e du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Parmi les onze partants, huit se sont placés ou ont gagné au niveau des Listeds. Pourtant, un concurrent, inédit à ce niveau, attirera l’attention. Il s’agit de Pearly Wells (Sadler’s Wells). Fils de la très bonne Pearly Shells (Efisio), lauréate du Prix Vermeille (Gr1) en 2002, le pensionnaire d’Alain de Royer Dupré vient de remporter sa première course sur l’hippodrome de Parilly après une quatrième place. En fils de Sadler’s Wells (Northern Dancer), il ne sera pas dérangé par une piste souple. Il est intéressant de noter que ce cheval appartient en association à l’écurie 6C Racing Ltd et à Susan Magnier. Sans doute le fruit d’un foal sharing…

Light Impact (Fantastic Light) est une pouliche régulière et courageuse, qui donne toujours le meilleur d’elle-même. Récente lauréate du Prix Panacée (L) à Toulouse, la protégée de Carlos Laffon-Parias n’aura pas de problème avec la distance et le terrain.

Vainqueur du Grand Prix des Alpes-Maritimes (L) à Cagnessur-Mer l’hiver dernier, Bluefields (Anabaa) a fait une plaisante rentrée sur une distance trop courte à Nantes. Bien que décevant à Marseille-Borély, s’il répète sa meilleure valeur, il a le niveau pour briller dans cette Listed. Comme nombre de pensionnaires de Joël Boisnard, Stikine (Slickly) aligne les bonnes performances. Spécialiste de la piste nantaise, il vient d’y prendre le premier accessit dans le Grand Prix de Nantes (L). Il s’annonce redoutable dans ce lot, d’autant que ses origines le prédisposent au terrain souple.

 

Jean-Philippe Sabatino vit une belle histoire avec Cinq Cinq (Volochine). Son protégé lui a apporté sa première Listed en remportant la Coupe des 3ans (L) lyonnaise. Après avoir prouvé ses limites au niveau groupe, il est revenu au niveau des courses principales en se défendant honorablement. Il connaît bien la piste.

Court Canibal (Montjeu) a donné des promesses en début de saison au niveau des groupes en terminant notamment deuxième du Prix Greffulhe (Gr2). Il découvrira la piste de Lyon, mais a la qualité nécessaire pour éclipser ses adversaires. Enfin, Fontcia (Enrique) avait enlevé le Prix Rose de Mai (L) en 2007 mais n’a plus réellement fourni la même valeur ensuite.