Un top price significatif de l'amérique

Autres informations / 08.11.2008

Un top price significatif de l'amérique

 

A

priori, il y a peu à dire à propos de Danceinthesunlight ( A.P.Indy) qui en se

vendant 675.000 $ a fait le top du jour. Une très belle jument au pedigré

impressionnant : une mère championne de sa génération par Mr Propspector et une

grand mère, Dance Smartly, "horse of the year" de la grande famille

canadienne qui s'illustre cette année avec Smart Strike, étalon vedette, père

de Curlin.

Ce

qui interpelle avec cette jument, ce sont ses vendeurs et ses acheteurs, qui

incarnent des histoires très différentes mais représentatives du monde des

courses et de l'élevage américain.

 

Sam-Son Farm

 

Les

vendeurs se dénomment Sam-Son Farm et ce patronyme évoque la légende. En effet,

Titulaire de plus de 60 "Sovereign Awards" (récompenses et titres),

Sam-Son représente un des 2 joyaux de l'élevage canadien (l'autre étant

E.P.Taylor, devenu américain). Cette opération est née au milieu du 20e

siècle sous l'initiative d'un immigré célèbre, Ernie Samuel. Hélas, 2008 a vu

le décès de son épouse Lisa Samuel, et surtout de sa fille Tammy Samuel-Balaz,

toutes deux victimes d'un cancer. De fait l'opération est actuellementb reprise

par la 3e génération, Mark et Kim Samuel, conseillé par leur

entraîneur de toujours Mark Frostad, fils de Georges Frostad, grand dirigeant

des courses canadiennes et propriétaire chanceux en France où il avait, il y a

30 ans, des chevaux entraînés par Maurice Zilber, dont un certain Morold (Sir

Gaylord), acheté à Raymond Adès, qui a laissé de beaux souvenirs.

Donc

la présence à ces ventes de 9 juments présentées par Sam-Son Farm est liée à la

réorganisation familiale de cette opération qui continue avec 75 chevaux

entraînés par Mark Frostad entre l'Ontario l'été et Ocala l'hiver. Ces juments

ont atteint un total de 2,6 Millions, ce qui est courant pour ce Haras, si ce

n'est que Frostad précisait que "le marché n'est pas aussi bon que

d'habitude, mais il continue d'exister et c'est cela qui compte". Donc la

tradition et les grandes familles résistent bien à la conjoncture, et c'est

ainsi que Danceinthesunlight fit le prix record du jour.

 

Southern Equine

 

De

l'autre côté, celui des acheteurs, une image très différente mais bien

complémentaire de celle de Sam-Son. Il s'agit de Southern Equine que les

lecteurs du JDG ont découvert Dimanche à la suite de la grande vente de

Fasig-Tipton où Southern Equine a acheté pour 14 Millions de dollars la

fantastique poulinière Better Then Honour, établissant un nouveau record

mondial pour une jument. Certes Mike Moreno, le patron de Southern Equine,

rachetait en fait la part de John Sikura (Hill'N'Dale) dans ces juments, mais

cette vente spectaculaire soulignait l'impact et les ambitions de ces nouveaux

arrivants qui iiriguent habituellement le business outre-atlantique.

Etic

Guillot, qui représentait Southern Equine cette semaine, précisait : "je

pensais qu'elle ferait plus que cela avec une telle famille. Pour nous elle

peut devenir une jument de base de notre élevage que nous commençons". En

effet, la jeune jument est promise à Salute The Sarge (Forest Wilscat) qui

débute sa carrière à Walmac Intl à Lexington. Ces entrepreneurs, aux

ramifications sud-américaines, voient loin, contre toute crise : en dehors de

leurs nombreux achats à Fasig, ils ont déjà trouvé 2 juments et 5 foals ces

premiers jours de Keeneland, et pour aider leur nouvel étalon, il entendent

acheter encore une dizaine de juments. Comme quoi  Danceinthesunlight est la rencontre des deux

époques, de deux cultures, de deux types de réussites, symbole d'une Amérique

toujours vivante malgré ses difficultés passagères.