Une nouvelle page de diderot

Autres informations / 25.11.2008

Une nouvelle page de diderot

Mardi 25 novembre, Saint-Cloud. Neuf

mâles et six hongres de 2ans se disputeront le Prix Kantar, pour empocher une

première victoire. Diderot (Highest

Honor), propre frère de Dédication, lauréat du Prix La Forêt (Gr1) et de Dunkerque,

lauréat du Prix Contessina (L) vendredi dernier, reste sur une deuxième place

dans une course B à Maisons-Laffitte. En cela, il représente l’un des premiers

intérêts de ce maiden de fin de saison surtout que le terrain collant ne sera

pas une contrainte.

Face à lui, on trouve Cirrus des Aigles (Even Top).

Il a déjà bien couru à ce niveau. Troisième d’un maiden à Maisons-Laffitte, il s’agit

d’un candidat sérieux à la victoire. C’est le frère de Mesnil des Aigles (Neverneyev) un bon cheval de handicap également

entraîné par Corine Barande Barbe. L’analyse du pedigree de Telluride (Montjeu) oblige à s’arrêter

sur son cas. Il est né des œuvres de Bayourida (Slew O’Gold), deuxième du Prix

de la Nonette

(Gr3) avant de prendre la sixième place du « Vermeille » (Gr1). La

mère de Bayourida, Bellarida

(Bellypha), a remporté pour sa part le Prix de Royaumont (Gr3). Nous sommes là

au cœur d’une famille de l’élevage Wertheimer & Frère. Il faut néanmoins

souligner que Bayourida, entrée au haras en 1998, n’a pas encore produit à sa

valeur. Septième pour ses débuts à Saint-Cloud, Telluride perdait ce jour-là

dix longueurs au départ. Incontestablement, cette performance n’est pas à

prendre au pied de la lettre.

Deuxième d’une course G à Nantes,

Suntil Béré (Until Sandown) fait logiquement le déplacement à Saint-Cloud avec

des ambitions. Sir Dolois (Marchand de Sable) est le

propre-frère de Danigan, lauréat de Listed. Il vient de terminer à une honnête

cinquième place dans un maiden à Clairefontaine. Le vainqueur était Hermoun (Septième Ciel), un des

candidats au Prix Isonomy (L).