Valedictory digne de ses origines

Autres informations / 23.11.2008

Valedictory digne de ses origines

PRIX PRINCE BIO

De belles origines étaient au départ du Prix Prince Bio

(Course F). Valedictory (Dubaï Destination) a fait briller l’une des plus belle

famille de l’élevage européen, celle d’Urban Sea (Miswaki), sa deuxième mère.

Il a également ajouté le style, celui de la facilité, l’emportant de cinq

longueurs. Logiquement, nous lui accordons le label ??JDG

Rising Star ??– malgré les réserves

habituelles sur les pistes de fin de saison…

 

« Un poulain intéressant pour l’avenir »

Depuis quelques semaines, le tandem Cheikh Mohammed/André

Fabre ne cesse de s’illustrer dans de bonnes courses à conditions, laissant

augurer de belles choses pour l’an prochain. Valedictory participe à ce bel

élan et Francis Graffard, représentant de Cheikh Mohammed, nous expliquait : «

C’est certainement un poulain intéressant pour l’avenir. Il le fait bien après

avoir été pris de vitesse. L’année prochaine, il devrait pouvoir aller sur plus

long. » La question qui demeure à cette époque de l’année reste le terrain.

Mais le père de Valedictory, Dubaï Destination, a remporté les Queen Anne

Stakes en bon terrain, et sa mère Melikah a fini troisième des Oaks et deuxième

des Irish Oaks sur des pistes bonnes à légères.

 

Une famille en or

Le pedigree de Valedictory a de quoi en faire pâlir plus

d’un. Du côté de son père, on trouve la classe et la vitesse. Dubaï Destination

était un miler de premier plan, descendant de Kingmambo et donc de l’alliance

entre Mr Prospector et Miesque. Du côté maternel, c’est la classe avec la

tenue. Melikah, la mère de Valedictory a été placée de deux classiques en 2000.

Auparavant, en 1998, elle était passée par le ring de Deauville où elle avait

fait le top-price (10MF). Logique, car Melikah portait le croisement de deux

gagnants d’Arc, Lammtarra (Nijinsky – 1995) et Urban Sea (Miswaki – 1993).