Zafisio tente un difficile doublé

Autres informations / 11.11.2008

Zafisio tente un difficile doublé

Mercredi 12 novembre, Saint-Cloud. Dix

jours après le Critérium International (Gr1, 2ans, 1.600m), l’hippodrome de

Saint-Cloud accueille le dernier Groupe 1 du calendrier européen, le Critérium

de Saint-Cloud, également réservé aux 2ans et disputé sur 2.000 mètres. Et chose

encore inédite : le lauréat du premier « Critérium » tente l’aventure

dans le second. Zafisio (Efisio),

entraîné en Angleterre par Paul Blockley, a fait l’aller et retour en l’espace

d’une dizaine de jours pour revenir courir ce Critérium. Le challenge est

difficile d’autant que ses adversaires possèdent de belles cartes de visite.

Ils seront onze au départ, quatre français pour sept visiteurs dont un

« carré O’Brien », en quête de son 23e Gr1 de

l’année. L’entraîneur de Ballydoyle présente notamment le top price des ventes

de Deauville 2007 : Age of Aquarius (Galileo), le fils de Clara Bow acheté

1,4 millions d’euros. A l’inverse, André Fabre possède une ultime chance de

remporter son premier succès au plus haut niveau cette année. S’il ne gagne pas

son Gr1, cela constituerait une première depuis 1983.

 

Les chances tricolores

Quatre poulains représenteront

l’entraînement français. André Fabre possède un atout intéressant avec Feels All Right (Danehill Dancer),

pour la casaque Pegasus Farms. Olivier Peslier revient du Japon pour monter le

poulain qu’il a mené à la victoire, fin octobre, dans une course B à Deauville.

Lors de ses débuts, Feels All Right, comptant deux sorties en compétition, n’a

été battu que par le prometteur Le Havre

(Noverre), honorable septième du Critérium International. Philippe Demercastel

a préféré engager Topclas (Kutub)

sur 2.000m plutôt que sur le mile du Critérium International. Et pour

cause ! Troisième du Prix Thomas Bryon (Gr3), Topclas a dû recoller au

peloton après avoir été pris de vitesse au départ. « La dernière fois sur le mile, il est revenu finir très fort

juste derrière Fuissé, nous a déclaré son entraîneur. Cette fois, l’allongement

de la distance et le terrain  lourd seront

un avantage pour lui. » Christiane Head-Maarek présente Blaze of Fire (Bering) qui a

déjà gagné sur ce parcours. Certes, il monte nettement de catégorie en passant

d’une course F à ce Gr1, mais sur l’impression visuel qu’il a laissé, Blaze of

Fire représente un concurrent à prendre en compte dans cette épreuve somme

toute ouverte. Son frère, Customary

(Anabaa), disparu il y a deux ans, avait fait acte de candidature en 2005, mais

avait terminé dernier d’un petit peloton de cinq partants. Enfin, Robert Collet

présente Entre Deux Eaux (Ange

Gabriel), huit jours après sa deuxième place dans le Prix Miesque (Gr3), dans

le terrain collant de Maisons-Laffitte.

 

Les forces « O’Brien »

Le Prix Royal-Oak (Gr1) de Yeats (Sadler’s Wells) a offert le 22e

Gr1 cette année à son entraîneur, Aidan O’Brien. Le record mondial de 25 Gr1 en

une saison a été établi par Bobby Frankel en 2003 et tient donc toujours. Mais s’il

décroche cette victoire, Aidan O’Brien battrait d’ores et déjà son propre

record du nombre de victoires de Gr1. En 2001, l’entraîneur avait porté ce

score à 22, grâce au succès de Ballingarry

(Sadler’s Wells) dans le Critérium de Saint-Cloud...

Cette année, les sportsmen

français auront le plaisir de voir en piste le top price de la vente d’août

Arqana de l’an passé, Age of Aquarius

(Galileo). Ce frère de Turtle Bow

(Turtle Island) et de Turtle Bowl

(Dyhim Diamond) effectuera sa deuxième sortie publique après son succès dans un

maiden sur la piste tous temps de Dundalk. A son image, Fame and Glory (Montjeu) a couru et gagné une

fois dans le terrain lourd. Deux autres « O’Brien » seront en piste.

L’expérimenté, Drumbeat (Montjeu),

comptant sept sorties à son actif, passe de 1.400 à 2.000 mètres. Il a

pris la cinquième place des National Stakes (Gr1) en devançant Intense Focus (Giant’s Causeway),

lauréat par la suite des Dewhurst Stakes

(Gr1). Hail Caesar (Montjeu), confié

à Christophe Soumillon, compte deux sorties dont une victoire en débutant avant

d’être immédiatement dirigé dans un Gr2 où il a pris l’avant-dernière place à

quatre longueurs du premier.

 

Le challenge de Zafisio

Deux des trois autres visiteurs

sont déjà bien connus du public français. Zafisio vient de remporter le

Critérium International (Gr1) au prix d’un bel effort final où le pensionnaire de

Paul Blockley s’est révélé très dur. L’entraîneur, mis en cause dans une

affaire de jeux, a été jugé et condamné à deux ans et demie de suspension de licence.

Mais l’application n’est pas encore effective. L’entraîneur en profite pour

vivre des moments exceptionnels grâce à Zafisio et tente ainsi de décrocher le

deuxième Gr1 de sa carrière. Un tel doublé pour un 2ans, dans les terrains

pénibles du mois de novembre, et après un aller et retour Angleterre/France, n’est

évidemment pas à la portée du premier venu. On verra donc de quel bois est

réellement fait Zafisio : « simple » lauréat de Groupe 1 ou

auteur d’un véritable exploit.

Le deuxième poulain bien connu

des Français est un pensionnaire de Mario Hofer qui n’hésite jamais à courir

ses chevaux dans l’Hexagone. King of Sydney

(Diesis) a effectué ses débuts à Deauville en prenant la sixième place du Prix

des Marolles (F), remporté par la

JDG Rising Star, Naval

Officer (Tale of The Cat). Un poulain qu’il a retrouvé sur son chemin lors

de sa deuxième apparition sur le sol français : King of Sydney a été son

dauphin dans le Prix de Condé (Gr3).

La candidature de l’irlandaise, Turin Lady (Alhaarth), la seconde pouliche de ce Critérium de

Saint-Cloud, n’est pas à occulter. Elle vient de remporter une Listed sur 1.800 mètres au

Curragh dans un terrain très souple.